Loading...

L’uniformisation des productions en 2018

M. Modrigue nous a dégotté un blogger US qui explique pourquoi en 2018 tous les groupes ont le même son. M. REM valide ! 🙂

Tags: |

5 Comments

  1. Pilgrimwen 11/02/2018 at 19:25 - Reply

    Intéressant ce vlog sur la standardisation de notre musique.

    En lisant la biographie de Jim Peterik (pianiste et guitariste de SURVIVOR), ce dernier expliquait clairement ce que ce vlogueur relate : des individus dans une pièce, durant plusieurs semaines/mois, se prenant le chou sur de multiples détails pour enregistrer un disque digne de ce nom.

    La technologie actuelle a facilité l’enregistrement, au détriment du reste.

    • Lamouchequipete 13/02/2018 at 15:56 - Reply

      La seule chose que permet la technologie actuelle, c’est de sonner plus facilement comme on veut. Y a toujours eu des périodes en musique que tu peux facilement identifier à l’oreille grâce à l’utilisation prédominante de certains instruments/technologies/arrangements/méthodes, c’est le cas maintenant, ça a toujours été le cas, ce sera toujours le cas. Heureusement dans le metal on a été épargné – jusqu’à présent – par ces effets modes, sinon on aurait eu du synthé et de l’effet chorus dans tout les albums de Heavy du milieu des années 80, ça aurait pas été super metöl et authentique ça.

      Quand j’vois ce que des mecs comme Ola Englund ou Devin Townsend, gros consommateurs de « technologies » en font, j’suis pas plus inquiet que ça. On est pas non plus rendu à une uniformisation du son aussi catastrophique que dans la pop et son « Millennial whoop ».

      J’aime beaucoup ce que fais Circle Of Tone (genre vraiment), mais pour le coup ses critiques me semble être plus une affirmation de ses propres gouts et préférences qu’autre chose.

      • metal bla•bla 13/02/2018 at 17:34 - Reply

        R : « Heureusement dans le metal on a été épargné – jusqu’à présent – par ces effets modes, sinon on aurait eu du synthé et de l’effet chorus dans tout les albums de Heavy du milieu des années 80, «  Ben… On a eu du synthé et du chorus dans tous les albums de heavy du milieu des années 80… Le metal n’est absolument pas « immunisé » contre les modes. Il n’y a qu’à voir les prods nordiques type Nordström / Studio Fredman, etc.

        • Lamouchequipète 14/02/2018 at 10:33 - Reply

          Arf. Désolé quand je switch en mode ironique, ça passe souvent inaperçu 🙁
          Ca a été tellement vrai, que même sur Deaf Forever d’Orgasmatron, ça sent le chorus à mort sur la guitare de Campbell. Si même Motörhead suivait les modes … ça prouve un peu qu’on est pas mal côté uniformisation du son dans le metal, et ça depuis un bout de temps.

          • metal bla•bla 14/02/2018 at 10:35

            R : désolé pour l’ironie, c’est effectivement pas toujours à percevoir. De notre côté, on a beau rire comme des baleines sur certains trucs pendant l’émission, certains prennent ça au premier degré. Mea culpa ! 🙂

Leave A Comment