Loading...

Podcast metal #013

 

Sommaire du podcast #013
Émission radio enregistrée le 20/10/2017 • 2h52

FAQ • T’écoutes quoi en ce moment ? (13’45) • Blabla news (27′) • Top 5 Néo metal (40′) • Kiss Kiss Blabla : March of the norse de Demonaz (1h36) • Dossier : La composition (1h43) • Y a pas que le metal dans la vie (2h36) • Sommaire metal bla•bla #014 (2h49)

Errata & précisions : le groupe de Bobby Liebling est évidemment Pentagram et c’est « Sound of silence » de Simon & Garfunkel que Disturbed a repris.


Retrouvez la playlist de l’émission sur Deezer


Références diverses

Pas que le metal…
> Un monde un peu meilleur • Lewis Trondheim
> Mondovino • Jonathan Nossiter


Articles
> Demonaz • March of the norse > Canard
> Disturbed • Indestructible > Canard
> Faith No More • The real thing > REM
> Helmet • Aftertaste > Canard
> Ill Niño • Revolución revolución > Canard
> Korn • Untitled > Canard
> Rammstein • Herzeleid > Canard
> Samael • Solar soul > Canard
> System of a Down • Toxicity > Canard
> Tool • Ænima > Canard
> Viza • Aria > Canard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

35 Commentaires

  1. niemand 06/11/2017 à 10:40 - Répondre

    Allez un petit dossier doom pour achever REM à coups de Reverend Bizarre.

    • metal bla•bla 06/11/2017 à 11:45 - Répondre

      R : tu m’en veux personnellement, c’est ça hein ?

  2. Chtronk 06/11/2017 à 15:25 - Répondre

    Super MBB, et super dossier (j’ai appris plein de trucs). Je ne suis pas très neo mais c’était intéressant (notamment le parallèle avec l’évolution de la musique classique, j’ai trouvé la comparaison pertinente).

    Quelques remarques sinon :

    – j’aime bien Wolves in the Throne Room, mais faut arrêter d’être vilains avec Windir (Windir, on écoute et on vénère, c’est tout ; à la limite un petit sacrifice humain à Valfar est permis). Windir > WitTR. Voilà.

    – Je suis pour le top 100 albums. Mais sans classement c’est chaud (je connait peu de monde assez motivé pour s’envoyer 100 albums (genre si on découvre le metal), c’est trop). Soit se limiter à un top 20 ou 30, soit faire un top 100, mais avec des sous-groupes (genre les 20 meilleurs, puis de 21 à 40 etc…). Enfin bon c’est mon avis. Et effectivement laisser la place à tous les sous-genres c’est mieux (pour ne pas se retrouver avec 70 albums de heavy et 30 de thrash, hein les mecs)

    – Après le top 5 prog vous allez faire quoi ? Il reste des genres mais vous allez souffrir (sympho, doom, drone, grind…). Ou taper dans les sous-genre (death melodique, NSBM (ha ha)… ) ? A la limite un petit top 5 pagan/folk ?

    • metal bla•bla 06/11/2017 à 16:08 - Répondre

      R: rien contre Windir si ce n’est que le son n’est pas à la hauteur de l’ambition et que ça nuit quand même au rendu. C’est dommage, mais ça reste de bons disques. Merci pour tes remarques pour la suite. On est en pleine réflexion (depuis un moment déjà en fait 🙂 ) sur cette « suite ».

  3. Mr Majestyk 06/11/2017 à 18:14 - Répondre

    Merci pour ce cours de vulgarisation sur la compo. Très intéressant.

    J’ai bien rigolé sinon Mr Rem: le niveau son de ton micro, déjà très bas (par rapport à celui de Mr Canard) est encore descendu au fur et à mesure que tu te débattais dans les affres de ton top « 5 » de cette musique honnie.Tu as retrouvé de l’altitude sortie de cette dépression.

    Idée: Un top 5 groupes inclassables?

    • metal bla•bla 06/11/2017 à 18:16 - Répondre

      R : ahah. Le son devrait changer globalement bientôt. Espérons qu’il conviendra davantage à tout le monde. On croise les doigts.

      • Pierrick 11/11/2017 à 11:46 - Répondre

        Vos deux sons sont timbrés différemment, celui de REM étant de meilleure qualité, mais surtout il faudrait juste compresser la dynamique et remonter le niveau moyen, perso ça me suffirait tout à fait.

        • metal bla•bla 11/11/2017 à 22:59 - Répondre

          R : ça devrait changer à la prochaine émission.

  4. Pisto 07/11/2017 à 10:38 - Répondre

    Encore une chouette émission.

    Je vais pas m »éterniser sur le néo. J’en pense à peine moins de mal que Rem. Je sauve SOAD, et Korn à partir du 3ème album (beaucoup de mal avec les deux premiers). Le reste, pff. Faut dire que j’ai jamais trop eu envie de creuser la question.
    Un truc quand même, le Roots de Sepultura, vous le classeriez pas dans le néo aussi ?

    Sinon, je voulais surtout revenir sur le dossier compo.
    Il me semble que le langage courant a modifié notre perception des choses, mais que dans l’absolu, ça n’aurait pas lieu d’être. Par exemple, la distinction « mélodie » et riff est assez arbitraire. On parle de riff pour les phrasés de guitare dans les graves et les médiums, on dit mélodie et solo quand cela devient aigu (encore faut-il définir la frontière entre le médium et l’aigu). Le riff de breaking the law, si on le bascule deux octaves plus haut, on ne parlera plus de riff, mais de mélodie.
    Si on prend un thème connu, genre le Printemps de Vivaldi, et qu’on le joue à la guitare suffisamment grave, on va se mettre à parler de riff.
    Finalement, la différence se fait sur la question de savoir si une guitare solo peut jouer par dessus ou pas.
    Autre chose, le terme « mélodie » au sens courant ne correspond pas exactement à ce qu’est vraiment la mélodie dans la théorie musicale. Une phrase musicale se distingue par deux caractéristiques indispensables : la mélodie (la hauteur des notes, qui suit en effet certaines règles harmoniques) et le rythme (leur positionnement dans le temps et leur longueur, les noires, les croches, tout ça). Et ensuite, il y a le tempo (la vitesse d’exécution de l’ensemble), et la nuance (le volume sonore, de pianissimo à fortissimo, ça concerne surtout la musique classique, ça).
    Or, on à tendance à dire « mélodie » pour la combinaison mélodie+rythme, et à parler de rythme au lieu de tempo (même si c’est vrai qu’on peut aussi accélérer un morceau en augmentant le rythme, sans toucher au tempo, en basculant les blanches en noires, et les noires en croches etc.).

    Un dernier point, j’aimerais bien comprendre les critères (s’il y en a) pour dire que tel groupe est en D1 et tel autre en D2… Parce que Blind Guardian en D2, pourquoi pas si la D1, c’est Metallica, Maiden, AC DC (…), mais si Strato et Gamma Ray c’est de la D1 et BG de la D2, je vois pas bien quels sont les arguments autres que j’aime/j’aime pas.
    Finalement, ça rejoint un peu les interrogations du Canard sur le hall of fame du Metal…

    • metal bla•bla 07/11/2017 à 10:44 - Répondre

      R : l’un des critères principaux D1 et D2 est simple, il s’agit de l’envergure et de l’influence du groupe. BG n’a pas apporté grand chose et n’a influencé personne, Hansen a créé un style et engendré des centaines de groupe. Quant à Sepultura, c’est un groupe assez « transversal » et qui n’est pas très loin du néo par certains aspects, effectivement.

      • Chtronk 07/11/2017 à 16:15 - Répondre

        Du coup, Rhapsody c’est de la D1 ? 🙂

        • metal bla•bla 07/11/2017 à 16:35 - Répondre

          R : De fait.

      • Pierrick 12/11/2017 à 12:08 - Répondre

        BG a un style immédiatement identifiable, une vraie personnalité. Ils ont popularisé un retour vers la fantasy, dans les paroles et avec une certaine utilisation de claviers et de guitares acoustiques, une composition avec plein de couches (parfois coordonnées de manière spectaculaire, parfois c’est juste le bordel). Le chant est extrêmement original et les polyphonies souvent chouettes. Ils ont influencé des groupes de D3 comme directement Persuader ou Savage Circus ou plus largement dans les mélodies vocales.

        Après, c’est clair qu’ils ont été moins influents que Hansen, et ils sont également apparus plus tard. Ils étaient je trouve assez thrashy au début soit dit en passant, même si déjà les refrains étaient mélodiquement plus soignés). Donc, du haut de D2 disons.

        Mon intuition est surtout qu’ils ne peuvent pas accrocher REM parce que leur composition et leur jeu de guitare n’est pas ce qui les distingue, et ça au bout de 13 MBB je commence à penser que c’est rédhibitoire pour l’Ours. C’est par exemple ce qui vous fait je pense sous-estimer l’influence de Deep Purple, en ramenant le groupe à Ritchie Blackmore, et en oubliant Ian Gillan, dont le chant a été l’influence principale de Dickinson, Adams et Tate, et donc à travers eux de 80% du Metal à chant mélodique (influence non exclusive hein, n’oublions pas Halford comme autre influence majeure du chant mixed voice).

        • metal bla•bla 12/11/2017 à 16:09 - Répondre

          R : c’est vrai que je n’ai pas évoqué le « cas » Ian Gillan qui est un chanteur que j’aime bien. Pour preuve je possède Naked thunder. Si c’est pas une preuve ça.

  5. Pilgrimwen 07/11/2017 à 19:25 - Répondre

    Je me suis ennuyé, sur cet épisode 13…

    Le précédent numéro m’avait paru nettement meilleur.

    Et p’is, j’ai perdu l’envie de commenter votre émission. Je trouve que les messages des uns et des autres se noient dans une masse bordélique… Il m’est parfois difficile de suivre les échanges en case commentaire.

    • metal bla•bla 08/11/2017 à 08:53 - Répondre

      C : Hello. On a peut être été moins intéressant aussi, je ne sais pas. Vu de ma fenêtre, c’est difficile à appréhender : pour moi toutes les émissions se valent 😉 Le programme de ce MBB13 te parlait peut être moins… Enfin, je trouve ça bien en tant qu’auditeur du début de nous le signaler.
      Par contre, oui, je comprends ce que tu dis pour les commentaires. Pas pour rien que Rémi réfléchit depuis un moment à insérer un forum. @+

      • Pilgrimwen 08/11/2017 à 21:03 - Répondre

        Merde, tu me fous un coup de vieux avec l’expression « auditeur du début » ! [^.^]

        Que pensez-vous aborder dans le prochain numéro ? [-.^]

        • metal bla•bla 09/11/2017 à 09:49 - Répondre

          C : Coup de vieux relatif, vu que l’émission n’a pas un an… Sinon comme annoncé dans le sommaire, on a prévu pour la prochaine une doublette sur le Prog et un sujet sur la notion de discothèque.

  6. Grif 07/11/2017 à 22:34 - Répondre

    Allez, petit pavé commentaire.

    Pour le t’écoute quoi en ce moment:
    – Le Samael est vraiment excellent, par contre je suis pas du tout d’accord avec le Canard qui descend Above à coup de DCA, il a beau avoir un mix assez moyen, y’a des trucs énormes dedans.
    – Pour Wolves in the Throne Room, je suis pas un gros fan, par contre si tu aime un peu le délire du groupe (la nature, les oiseau, les ambiance à la place de satan et des corpsepaints), il faut aller voir la scène « cascadienne » américaine, dedans y’a des perles comme Panopticon (depuis l’album Kentucky jusqu’au dernier split sorti, c’est que du tout bon) qui passe aussi pas mal de passages folk bluegrass américain.

    Tout comme Rem, je ne suis pas d’accords avec le lien entre neo et indus, à la base, Fear Factory c’est du death metal, dans l’indus des années 90, il y avait aussi Strapping Young Lad qui n’a absolument rien a voir avec du neo. Par contre, de l’autre côté de l’indus, y’avait Marilyn Manson et Rob Zombie qui ont peut-être ce lien parce qu’ils ont touché quasiment le même public que le neo, mais sinon, bof.
    Sinon pour le top, bon rien de particulier a dire, le neo c’est pas trop mon style de predilection (même si Soad et Deftones restent excellents), j’ai juste envie de parler d’un groupe pas vraiment neo mais assez inclassable: Maximum the Hormone, c’est un groupe japonais complétement taré qui balance que des gros tubes ou ça mélange neo, j-rock, j-pop, death metal, punk hardore et metalcore.

    Sinon rien a dire sur votre dossier composition, je suis pas un gros connaisseur sur le plan technique du coup j’écoute. Par contre du coup vous m’avez fait repenser à Freak Kitchen au niveau de la recherche d’efficacité, le groupe sort des morceau assez cours, très catchy et arrive a te placer des sonorités totalement barré un peu partout ou des riffs absolument magistraux (le morceau Ranks of the Terrified est une tuerie sans nom) tout en restant ultra technique et talentueux (Matthias Eklund est un des meilleurs guitariste existants aujourd’hui).

    Et pour le prochain kiss kiss blabla, c’est moi ou vous allez encore sortir un groupe de black? Pour des gars qui en foutent plein la gueule au style, vous en appréciez pas mal des albums de black XD

    • metal bla•bla 08/11/2017 à 09:04 - Répondre

      C : Alors merci pour ton commentaire « chorale ». Je tente d’y répondre un peu :
      – J’ai détesté Above (tu fais référence sans doute à cette kro) et quand j’aime pas, bah j’aime vraiment pas. Je trouve que ce « retour » vers une forme de black de leur début est raté de chez merdique. Surtout après un Solar soul aussi évocateur et assez abouti.
      – Pour le lien néo / indus, si tu écoutes bien l’émission, je lance cette piste mais je ne vais guère plus loin. Il m’est avis que le proto indus à la NIN et l’émergence du néo ont favorisé l’éclosion de l’indus (FF / Rammstein pour résumer) fin 90 comme une sorte d’apprivoisement des oreilles du public. Mais j’en ferais pas une thèse scientifique non plus, je réfléchissais plus à haute voix.
      – J’aime bien le black perso, Monsieur REM beaucoup moins que moi. A nous deux, on arrive à se retrouver sur le black le moins raw comme Demonaz justement ou le black pas « pur jus » comme God Dethroned. Et finalement ça fait un paquet de groupes potentiels 😉
      @ la proxima

  7. joc 09/11/2017 à 14:32 - Répondre

    Bonjour, bonjour.

    Première chose évidemment, félicitations encore pour le boulot sur ce nouveau MBB. Et bien sûr merci de nous faire profiter de vos réflexions, ça fait passer le temps très agréablement en de multiples occasions. 🙂

    Quelques remarques:
    – Le forum: Depuis que vous en parlez, et comme il été dit dans un commentaire plus haut, je suis séduit par cette idée qui permettra une interaction bien plus grande. Et proposerait peut-être un point central pour les commentaires, parce que là, entre le site, facebook, youtube, twitter, soundcloud, on peut passer à côté de discussions intéressantes.
    – T’as pas aimé le DAR mon Canard? C’est vrai que c’est une forme de retour en arrière, mais ça envoie bien je trouve. Voire même, je l’aime bien en fait…
    – Ah, le Néo. Période difficile pour moi que l’émergence et l’apogée de ce style.J’aime assez la définition proposée par Canard, et je porte le même regard sur ce style que Rem. De la merde. J’ai pas trouvé les clefs pour comprendre ce truc et je garde un souvenir douloureux de l’écoute de « Follow The Leader » de Korn qu’un sympathique stagiaire de ma boite m’avait vivement conseillé à sa sortie à grand renforts de « C’est ‘achement mieux que Maiden! ». Pauvre petit. Je me demande ce qu’il fait maintenant. Doit probablement écouter Christophe Maé. Par contre, je trouve que vous n’avez pas beaucoup insisté sur l’impact qu’à eu ce style sur certains groupes plus traditionnels mais apparus après. C’est évident pour un (mauvais mais populaire) groupe comme Trivium qui sur une base thrash traditionnel reprend plein de codes Néo. Mais également In Flames qui sous une étiquette death mélo cache à mon sens difficilement les influences néo (niveau look déjà, mais même musicalement. les alternances de passages ultra violents et d’autres plus calmes voire susurrés, c’est piqué à Korn à mon avis).
    – Concernant la composition, rien de neuf. Ceux qui ont suivi Rem sur certains forums et/ou Inox dans le passé ont déjà entendu plus ou moins ce qui est dit là. Mais c’est encore un régal d’écouter cette petite vulgarisation dont on se plait à reprendre quelques phrases pour briller en société et cela, sans avoir jamais touché un instrument. C’est très fort.:). Et de mémoire le « prenez une guitare, vous verrez que ce n’est pas compliqué », il me semble que c’était à la sortie de Final Frontier.

    Allez, continuez à nous régaler et à très vite

    • metal bla•bla 09/11/2017 à 21:15 - Répondre

      R : 1- on tient notre prochaine accroche « MBB pour briller en société ». 2 – J’ai fait passer Youtube et la page Top 10 avant le forum mais je n’ai pas abandonné l’idée. Ma seule inquiétude est de savoir si notre hébergement tiendra le choc d’un forum, même modestement fréquenté. Mais c’est mon prochain dossier technique. 3- Tu as complètement raison pour l’influence néo sur IF etc. C’est vrai qu’on a pas évoqué le « leg » du genre.

  8. Hoover 09/11/2017 à 20:45 - Répondre

    Salut,

    Personnellement j’ai bien aimé cet épisode 13, là où le précédent me parlait assez peu (difficile de trouver un genre plus éloigné de mes goûts que le speed mélodique faut dire). Les goûts et les couleurs…

    Je ne suis pas un grand amateur de neo, et je déteste même vraiment certains groupes comme Linkin Park qui m’ont longtemps fait regarder ce genre de travers, mais c’était intéressant à écouter. J’ai du mal à voir le lien avec certains des groupes cités en référence (NIN je vois pas, les Red Hot pas à partir de l’époque Blood sugar en tous cas) mais le fait de reprendre les groupes des 90s et de questionner leur influence sur le néo était intéressant (Helmet, je n’y avais jamais pensé, mais un album comme Betty ne semble bien vu). Le plébiscite de System est vraiment ultra mérité même si je trouve vraiment dommage que le groupe se soit progressivement perdu après Toxicity, par contre je sauverais aussi Korn qui mérite à mon sens mieux que ce qui en a été dit. Le premier, j’y trouve des passages vraiment kiffants (le « Are you ready » de Blind étant pour moi une des intros les plus jouissives que je connaisse tous sous-genres confondus). Je reviens finalement aussi souvent vers Follow the leader ou Untouchables, ainsi que quelque morceaux de Issues. Et enfin ils ont clairement influencé un groupe majeur comme Sepultura dont j’ai dernièrement vraiment réhabilité Roots que j’ai longtemps vu comme un ratage.

    Enfin le fait de mettre la séquence sur la mélodie en deuxième partie était malin, car je trouve que beaucoup de vos amours et désamours tournent autour de ça. Personnellement je n’aime pas que la mélodie soit trop marquée et l’emporte sur le reste (le rythme, l’agressivité, la saturation…) d’où une vision assez différente.

    A une prochaine et merci!

    Hoover

    • metal bla•bla 09/11/2017 à 21:10 - Répondre

      R : Vision… Album de Strato. Tu vois, tu viens au spimélo ! 🙂 Merci pour ton commentaire.

  9. Fear of the Duck 10/11/2017 à 10:27 - Répondre

    Bonjour M. Canard et l’inénarrable M. Rémi,
    Encore un beau pavé ce MBB 13.

    J’attendais de voir ce fameux dossier False Métal. Euh pardon… Nü Metal…
    Et ma foi, c’etait pas mal foutu ; surtout pour un style que je n’apprécie pas particulièrement. Et je ne suis pas le seul apparemment !
    Juste un seul reproche !!! Pourquoi REM n’a pas fait de top 5 !!! C’est bien gentil le CDM mais bon… faudrait quand même donner des albums qui ont marqué une génération. Juste pour comprendre le phénomène et s’en faire sa propre opinion qui sera certainement… CDM ! Donc M. Rem au boulot ! Mets au moins le 1er Linkin et le 1er Papa roach. Car ‘’in the end’’et ‘’last resort’’ ont quand même pas mal tourné en boucle à l’époque sur les radios. Et sont représentatifs du Neo à mon sens. (Et pas du tout Tool… trop prog… nI slipknot qui est trop violent)

    Concernant les origines, faudrait pas également évoquer l’origine du son lourd au Black Album de vous savez qui ? Pour le côté fusion il y avait aussi Body Count. Et je pense que Suicidal Tendencies devaient également être précurseur du genre.

    Sinon en groupe non cité, si j’ai bien écouté, il manque Coal Chamber dont Ozzy était fan. Et Godsmack que M. Canard apprécie il me semble. Et peut-être Soulfly, groupe post Sepultura de Max, devait s’approcher de la mouvance vu les invités sur le 1er album.

    Donc je n’aime pas le style. Sauf System of a Down. On est tous d’accord là-dessus. Je vous propose d’ailleurs d’écouter le groupe Twelve Foot Ninja avec l’album Outlier. Je ne sais pas si vous connaissez.

    Bon j’attends avec impatience votre prochain MBB… sur le Prog Metal ! Et Rem va falloir sortir un vrai top 5. Car vous me faites peur avec un top 5 rock prog et prog métal…. y a pas que dream theater dans le genre.
    J’ai pas trop envie d’avoir un top avec Yes, King Crimson et ELP ! Si tu as besoin d’idées de groupe metal, demande 😉

    • metal bla•bla 10/11/2017 à 13:35 - Répondre

      R : si tu veux des conseils « historiques », M. Canard les a donnés. Nos top 5 sont le reflet de nos goûts et préférences. Je n’aime pas ce style donc mon conseil serait de ne pas écouter de néo. Je peux bien conseiller Papa Roach qui est probablement celui que j’ai le plus écouté mais au final mais, même si c’est « plaisant », je ne retiens rien de ce groupe. A quoi bon te le conseiller ? Pour ST on l’a déjà cité dans le dossier thrash, il a intégré des éléments funks dans son crossover et peut se se rapprocher de la catégorie fusion (et encore plus sous l’étiquette Infectious Groove). Comme FNM il peut être une influence mais n’a rien de néo. ST = metal ! 🙂

  10. Seb 10/11/2017 à 11:27 - Répondre

    Super émission les gars, comme d’hab.

    Je voudrais revenir sur le power chords, ou Mr Rem dit que c’est un accord à 2 notes. Pour être plus précis un power chords et un accord sans tierce. La plupart du temps un accord est composé de 3 notes, fondamentale (la plus grave), tierce et quinte. Le power chords est un accord simplifié avec juste la fondamentale et la quinte. La tierce rajoute de la « douceur » dans l’accord, si on l’enlève on a un son plus brut, donc adapté à notre style musicale préférée.

    • metal bla•bla 10/11/2017 à 13:29 - Répondre

      R : parler de tierce et de quinte me semblait complexe pour des gens qui n’ont pas fait de solfège d’où ma simplification.

  11. Pierrick 11/11/2017 à 12:16 - Répondre

    Encore un chouette épisode, merci.

    Pour développer sur la composition, je conseille les expériences musicales de PV Nova : http://www.youtube.com/playlist?list=PL582DE70D03782B0F. Elles illustrent très bien l’argument de REM qu’il n’est pas difficile pour un musicien compétent de composer des petites choses rapidement dans n’importe quel style. Très bien pour s’éduquer l’oreille et désacraliser la composition. L’épisode 10 est sur le Metal. Il n’est pas trop gentil, mais ce qu’il créée ne sonne pas mal…

    Aux commentaires de Canard j’ai l’impression qu’il n’a pas vu les vidéos que je trouve très sympa que Metallica a sorti pour documenter la composition de chaque chanson du dernier album : http://www.youtube.com/playlist?list=PLJvQXRgtxlunBjk_KzHgKtQrmvYvIKV1G. J’ai trouvé cela très intéressant.

    Et sur le passage qui expliquait que chaque groupe pouvait avoir une méthodologie différente, plus ou moins centralisée, de composition, je voulais ajouter qu’au sein d’un même groupe, d’un créateur à l’autre ça pouvait varier. Par exemple chez Maiden Dickinson a les lignes mélodiques générales en tête puis travaille avec chaque musicien pour la composition précise. Il écrit ses textes. Les guitaristes (surtout Smith, mais aussi Murray ou Gers quand ils s’y mettent) composent, puis vont voir Harris ou Dickinson pour les textes. Harris refait généralement un passage de Maidenisation de l’ensemble, c’est le gardien du son. Harris compose souvent entièrement tout seul et arrive avec tous les détails pour chaque instrument, batterie comprise, même si parfois pas les solos de guitares. Ce qui épate et agace Dickinson. Bref, on a chez eux un peu tous les cas de figure possible.

    • metal bla•bla 11/11/2017 à 23:08 - Répondre

      R : je connaissais ces deux séries de vidéos. Je les placerai dans le blog des auditeurs.

  12. Lamouchequipète 12/11/2017 à 15:25 - Répondre

    Excellente émission, comme d’habitude. C’est toujours un plaisir de vous entendre débattre, surtout quand vous n’êtes pas d’accord. Ca fait du bien d’entendre des choses intelligentes sur la composition. Le Metal c’est une musique d’intellectuel, bordel de foutre.

    Quelques petites questions :

    – Comme ça cause pas mal en ce moment de groupes mélangeant Thrash / Death / Black, j’me demande ce que vous pensez de Kvelertak ? Qui est produit par le prolifique Kurt Ballou, qui s’occupe aussi de Skeletonwitch.

    – Sinon, Ice Dale, le guitariste sur l’album de Demonaz (excellent choix d’ailleurs), officie également dans Audrey Horne et Enslaved. Ainsi que sur Between Two Worlds de sire Abbath. Vous avez des gouts foutrement cohérent les mecs. D’ailleurs, sur Between Two Worlds d’I, j’me souviens avoir lu l’avis de sire REM, mais j’serais curieux d’avoir l’avis du Canard. Perso, j’ai ré-écouter cet album il y a peu, et ça fait quand même foutrement du bien par où ça passe.

    Sinon, je rejoins l’hypothèse selon laquelle le Neo Moutäl, n’est pas du Metal. Pour moi, ce n’est même pas un genre musical tout court, ce n’est qu’un simple marqueur temporel regroupant des groupes dont la seule cohérence est de n’avoir aucune signature musicale commune entre eux. C’est juste un néologisme chiasseux pondu par une presse spécialisé sous laxatif, qui devant faire face à une conjoncture économique particulière, à forcer les rédactions à mettre en avant certains nouveaux groupes américains populaires, tous taillés musicalement pour vendre. Sans ce besoin de rameuter de jeunes rebelles à la mèche longue et au portefeuille garnie, je doute que la presse Metal ce serait un jour risqué à qualifié de « Metal » des groupes comme Korn, Linkin Park, Limp Biscuit et consorts.

    Si Metal il y a dans ces groupes, c’est en dosage homéopathique. Et, bordel de foutre, si on me soutiens que ces groupes ont une structure proche du Metal, dans ce cas on peut légitiment classifié Rhapsody comme étant de la musique classique et Nickelback ou Nirvana comme étant du Heavy Metal. Le Metal, c’est une musique de puriste, ‘dedieu.

    Ce qui me titille l’urètre, au-delà du fait que le Neo Metal soit une absurdité conceptuelle complète, c’est que des groupes de Metal et de Metal alternatifs, des excellents comme des moins bons, mais qui ont eu le mérite d’exister et d’avoir une signature musicale propre au Metal, se sont retrouvé dans le même genre que de sombres bouses issue de ce que le Rock alternatif peut offrir de pire. Ça, c’est triste. Voilà, bisous.

    • metal bla•bla 12/11/2017 à 16:07 - Répondre

      R : Nattesferd de Keverlertak était dans notre Top 2016 et me semble que je l’ai cité dans mes espoirs des années 2000. La question « neo pas metal » se pose surtout pour les groupes à tendance (mauvaise) pop. De mon point de vue Slipknot, Korn ou Deftones sont metal.

      • Lamouchequipète 12/11/2017 à 17:03 - Répondre

        Mon mauvais pour Kvelertak. C’était à deux clics de portée.

        Tout dépend de la grille de lecture qu’on utilise je pense. Spliknot, ouais. J’vois difficilement comment qualifier ça autrement, effectivement. Korn, pour moi, ça se rapproche plus du Rock Alternatif qu’autre chose. Deftones, les premiers albums ont des structures et des sonorités très Metal, y a pas de doutes là dessus. On peut pas en dire autant des autres albums et ça, dès White Pony.

        Ca me parais pas déconnant, pour certains groupes de Rock Alternatif, d’imaginer que le Metal a été une influence (et inversement), au même titre que le Prog, le Rap, le Jazz, l’Electro ou Francky Vincent. De là à en faire des groupes de Metal.

        C’est un peu de la branlette tout ça, mais j’imagine qu’avec une approche systémique on pourrait se mettre d’accord sur ce qui peut être considéré comme du Metal ou non, sur sa partie stable et non sur sa globalité.

        Ca a l’air chiant dit comme ça, donc au final, on va conclure par un : it’s just rock’n roll.

  13. Gédéon Molle 19/11/2017 à 13:36 - Répondre

    Hello,

    Le sujet néo m’intéressant au moins autant que Mr REM, je n’ai pas trop kiffé cette partie de l’émission, même si Mr CANARD a mouillé la chemise pour nous expliquer le pourquoi du comment du genre. Effort vain pour moi, pas ma came, même si je peux comprendre qu’on aime KORN par exemple.

    Sur le « t’écoutes quoi en ce moment? », je suis aussi depuis un petit moment maintenant sur le dernier WITTR. J’ai depuis acheté l’album « Two Hunters », bien aussi, mais moins d’accroche perso. Il y a Winterfylleth qui oeuvre dans le même genre et qui est pas mal aussi, même si je trouve qu’on tourne assez vite en rond avec ce sous-genre du Black.

    Après Atlantean Kodex que j’avais découvert grâce à vous (merci encore), je me suis remis au Metal tendance épique, plus ou moins Doom. J’en ressors le dernier Pagan Altar, notamment pour le chant plein d’émotion de Terry Jones, et surtout Sons Of Crom. Alors soyons clairs, c’est de la D2 comme vous dîtes, les deux mecs à la tête du groupe mélangent différentes influences (Heavy, Folk, Black), et offrent une sorte de « pont » entre ces différents genres. Ils ont sorti deux albums, le premier de 2014 (« Riddle Of Steel », forcément il fallait « steel » dans le titre, sinon c’est hors sujet) est peut-être plus abordable que le dernier sorti cette année (« The Black Tower »), qui ouvre sur un morceau typé Black.

    Pour finir, j’ai hâte que vous nous vendiez vos tops Prog Metal (doit bien y avoir du Threshold, non?)….

    • metal bla•bla 19/11/2017 à 18:03 - Répondre

      R : et ben on va jeter une oreille à tout ça par Crom. EDIT: putain ça chante méga faux Sons of Crom ! Sur l’un des premiers titres c’est horrible. Après ça m’a l’air normal. Bizarre, musicalement c’est pas mal. Mais c’est D3 pas D2.