Podcast metal #009

 

Sommaire du podcast #009
Émission radio enregistrée le 30/06/2017 • 2h53

FAQ • T’écoutes quoi en ce moment ? (20′) • Blabla news (32’50) • Top 5 Thrash (42’10) • Kiss Kiss Blabla : 4×4 de Backyard Babies (2h01) • Dossier : The brotherhood of metal (2h09) • Y a pas que le metal dans la vie (2h40) • Sommaire metal bla•bla #010 (2h49)

Errata & précisions : Le Backyard Babies est effectivement sorti en 2015. Le gang auquel Suicidal Tendencies semble affilié est bien celui des Crips dont le signe de reconnaissance est le bleu (du bandana notamment). Paul Baloff n’est pas mort après Bonded by Blood, mais en 2002 après une brève réapparition au sein du groupe en 2001.


Retrouvez la playlist de l’émission sur Deezer


Références albums (pas dispos dans la playlist Deezer)

> Holy terror • Mind wars


Références diverses

> American Hardcore • Steven Blush
> Amoeba • What’s in my bag ?
> Another whisky for mister Bukowski : le webzine de Rivax
> Get thrashed : the story of thrash metal  (documentaire en VOST)
> Malevil
> Silicon Valley
>
Contre Contre Clichés #7 •  Les chroniqueurs (ces sales races)


Articles
> Backyard Babies • 4×4  > Canard
> Coroner • Grin  > Canard
> Death Angel • Act III  > Canard
> Exodus • Fabulous disaster  > Canard
> Iron Maiden • Live after death  >  REM
> Kreator • Phantom antichrist  > REM > Canard
> Metallica • Master of puppets  > REM  > Canard
> Metallica • …and justice for all  > Canard
> Metallica • Beyond magnetic  >  REM
> Slayer • Reign in blood  > Canard
> Slayer • South of heaven  > Canard
> Slayer • Season in the abyss  > Canard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

46 Commentaires

  1. Pilgrimwen 30/07/2017 à 13:12 - Répondre

    Max Yme est d’une ambiguïté incroyable. D’un côté, il fustige (et souvent à raison) les travers de la « communauté Metal » (j’insiste bien sur les guillemets). D’un autre, il est lui-même le fruit de cette « communauté Metal » puisqu’il est le cliché du bon petit « progueux » qui a fait ses devoirs comme un grand ^.^ Le « progueux » ou le lettré du Metal, ah ah ah ^.^

    Comme souligné dans votre podcast, il y a de bons rédacteurs (je préfère ce terme à « chroniqueur » qui reste un peu fourre-tout).

    Et au delà du simple « je donne mon avis sur la musique qui me botte », il y a des gens qui aiment écrire. C’est d’abord le besoin d’écrire. La musique n’est qu’un support comme un autre pour rédiger de longues tirades.

    J’en profite, j’ai fait un peu de pub pour vous ici : http://rockmeeting.com/index.php/forum/index.php/topic,7916/

    • metal bla•bla 30/07/2017 à 20:46 - Répondre

      REM : toujours difficile d’être dedans et dehors. On se retrouve nous même dans cette situation parfois.
      Merci pour la pub. Je vais ajouter ça dans nos liens et venir faire l’annonce de chaque MAJ sur le forum.

    • rivax 18/08/2017 à 11:52 - Répondre

      Je suis entièrement d’accord avec toi. Quand on est journaliste amateur (que je préfère encore à rédacteur qui a un côté un peu mécanique), c’est d’abord par amour pour l’écriture. Pour ma part, j’ai commencé à écrire pour le Metal par opportunité (un webzine, en l’occurrence Metal-Impact, m’a proposé de rejoindre la team) mais j’aurais tout aussi bien pu rejoindre un blog sur un autre univers. L’avantage de la musique et plus particulièrement le Metal, c’est que la matière est facile d’accès et que la « communauté » Metal est très friande (ce qui n’est pas le cas des fans de Rock par exemple).

  2. Modrigue 31/07/2017 à 10:26 - Répondre

    Bonjour et merci encore pour cette émission de qualité,

    Je voudrais juste apporter 2 points sur la « Brotherhood of Metal ».

    J’ai récemment découvert une chaine youtube d’un jeune fan de hip-hop et de metal, où il réagit à des chansons qu’il écoute pour la première fois :
    https://www.youtube.com/channel/UCrGF2ozCRJW39jbwW5uPagg/videos
    Il disait qqch d’intéressant : dans les concerts de metal il y avait plusieurs générations réunies, contrairement aux concerts de hip-hop.

    Autre point : j’ai lu ici et là que Black Sab se faisait descendre par les critiques de l’époque, d’où la création d’un plus fort sentiment d’appartenance à un « clan metal » chez les fans, chose qui aurait perduré jusqu’à aujourd’hui, où subsiste encore une réaction épidermique du type « Comment, toi, t’écoutes du metal ? ».

    Qu’en pensez-vous ?

    • metal bla•bla 31/07/2017 à 21:09 - Répondre

      M. REM :
      – Comment peut-on être « fan de metal » et réagir pour la première fois à Deep Purple, Metallica ou Suicidal Tendencies ? Drôle de fan. Au final pour dire « great song », « awesome guitar »? Le grand rien de ce que peut produit le net (maté l’Arch Enemy et ST…). Et j’ai cru reconnaître Wolf Hoffman en poster derrière lui… Incompréhensible.
      – Le « eux contre nous » est commun à toutes les niches musicales et renforce toujours le sentiment d’appartenance. Par contre je ne sais pas si ce « clan » à l’époque existait vraiment : le metal n’en étant qu’à ses balbutiements, je doute qu’il y ait déjà un « clan ». Difficile à dire vu d’ici.

      • Modrigue 01/08/2017 à 10:24 - Répondre

        – Pour sa défense, je pense qu’il se « réserve » les écoutes des grands classiques metal pour sa chaîne youtube. Au moins ça prouve qu’il est curieux et ouvert musicalement. C’est surprenant aussi de le voir danser sur du Maiden par exemple.

        – Le « eux contre nous » est-il aussi commun et marqué dans d’autres styles musicaux ? Pas beaucoup de monde va avoir une réaction épidermique du style « Quoi ? t’écoutes du rock indé / de l’électro / du blues / ? »

        • metal bla•bla 01/08/2017 à 10:37 - Répondre

          R : Quoi, tu écoutes de la techno hardcore ? Quoi tu écoutes du punk ? Quoi, tu écoutes du goth ? Quoi, tu écoutes de la J-Pop (hello Chtronk) ? Quoi, tu écoutes du jazz fusion ? Quoi tu écoutes de la noise industrielle japonaise ? Quoi, tu écoutes Matt Pokora ? 🙂

  3. Mr Majestyk 31/07/2017 à 13:36 - Répondre

    Hello,
    Petite suggestion pour Mr REM et sa période Death Metal si celle-ci n’est pas déjà terminée: jette une oreille sur le « Symbolic » de DEATH. Si déjà fait et non approuvé je passe; dans le cas contraire cet album, comme la plupart des albums majeurs du groupe (je ne parle pas des débuts qui officient dans un registre plus Death qui tache/zombies/gore) est d’une grande richesse: des compos très travaillées, de la mélodie, des soli beaux et techniques et surtout c’est plein d’émotion à fleur de peau. Fait rarissime dans le genre. Cette émotion se retrouve dans certaines parties musicales mais aussi dans le chant de Schuldiner et surtout, dans ses textes. Et pourtant on est quand même loin du Death mélo.
    https://www.youtube.com/watch?v=zguCFjHyVeM

    Sinon je vous dis à tous deux merci encore pour ces podcasts, de la part d’un misanthrope chronique qui intériorise beaucoup mais se sent relié à « quelque chose » quand il vous entend parler de vos ressentis, de vos expériences.
    Ce quelque chose est bien entendu indicible, ineffable, cyclopéen et transcendantal.

    • metal bla•bla 31/07/2017 à 21:11 - Répondre

      M. REM : avant de chercher des groupes Death pas connus qui pourraient me plaire j’ai commencé par écouter les connus : Death, Cannibal Corpse, Six Feet Under, Obituary, etc. Faut que je retourne faire un tour chez Death dont j’avais bien aimé le dernier disque, Sound of perseverance
      Merci à toi de nous écouter indiciblement et de manière cyclopéenne. C’est la classe.

      • Modrigue 13/08/2017 à 20:32 - Répondre

        A propos de Death, un mini-docu sympatoche :

        https://www.youtube.com/watch?v=_TH_p16SEtM

        • metal bla•bla 16/08/2017 à 16:39 - Répondre

          R. : cool, j’suis dedans ces temps ci. Désolé pour la validation en retard, le commentaire était passé dans les spams (probablement à cause du lien). C’est pas grave, je l’ai vu quand même.

  4. Gegers 31/07/2017 à 16:18 - Répondre

    Hello
    Un peu comme Canard, j’ai pris malgré moi, et de manière naturelle, cette distance avec la « fraternité » metal depuis quelques années (la trentaine ?). Car le contexte et les envies personnelles font que le bonheur de la découverte, qui constitue selon moi la colonne vertébrale du partage et de la communauté metallique, s’estompe. Car les nouveautés sont moins emballantes, que les chances de découvrir un nouvel album « fondateur » à même de nous faire envisager notre passion sous un nouveau jour sont très faibles, etc etc. Donc, le besoin de partager s’affaiblit au profit d’une envie de retrouver ce qui nous fait vibrer, consolider ce que l’on maîtrise pour ne pas s’ouvrir vers un inconnu qui, dans tous les cas, à peu de chances de nous séduire. Moins de besoin de communiquer, donc fin du sentiment de fraternité.
    C’est pour cela que l’on « s’efforce » à partager aussi, pour ma part par le biais de la rédaction de chroniques sur Nightfall et Forces Parallèles et par la gestion de Crazyscorps, le fan-club de Scorpions.
    Comme vous le faites, « institutionnaliser » ou au moins formaliser notre passion par des mots, des événements, des podcasts, permet de créer un nouveau sentiment de fraternité. Il y a là toute l’idée de transmission chère à REM.
    Pour finir, la mutation des échanges « virtuels » a également endommagé le « brotherhood of metal ». Les forums, lieux d’échange, disparaissent au profit des pages Facebook, sur lesquelles toute notion d’échange est impossible, car sur ce support l’information ne circule que dans un sens. A moins de revenir à des relations plus « réelles » (concerts) je ne vois pas bien comment cette fraternité pourrait être exaltée de nouveau.

    Bravo à vous pour l’émission !
    A quand un dossier dédié à la scène allemande : comme Canard, je trouve que ce pays, que ce soit en matière de hard rock, heavy, speed, thrash ou folk metal a des particularités uniques sur lesquelles j’aimerais bien que le palmipède mette des mots.

  5. Chtronk 01/08/2017 à 10:11 - Répondre

    Bonjour.
    Super le top 5 thrash. Je m’en vais écouter la playlist deezer de ce pas. C’est un genre que j’écoute assez peu.
    /mode provocation = on
    Sachant que le thrash est quand même un genre un peut bâtard entre le heavy et le death 🙂
    /mode provocation = off

    J’ai 2 remarques :
    – si je ne m’abuse, « thrash » se prononce « srache », et pas « trache » (comme entendu tout au long du MBB9). « trache métal », c’est phonétiquement du trash metal, soit du metal poubelle. Je chipote.
    – Marty Friedman fait une grosse carrière au Japon depuis son départ de Megadeth. Si comme moi vous aimez à la fois le metal et la J-Pop (j’en ai écouté pendant 6 ans avant de me mettre au metal), je vous recommande « Tokyo Jukebox » 1 et 2 (le 2 étant mon préféré). Il s’agit de reprises de tubes J-Pop (et autres japaniaiseries), mais version metal instrumental. Mais on est loin de « Rust in Peace », c’est très sucré (on est plus proche du hard FM).

    • metal bla•bla 01/08/2017 à 10:34 - Répondre

      REM : on fait ce qu’on peut niveau prononciation. Qui prononce Iron Maiden correctement ? Ou même « metal » voire « hard » ? 🙂
      Pas trop fan de J-Pop (euphémisme) non… Par contre je n’ai pas du tout suivi la carrière de Friedman depuis son départ de Megadeth. Je sais qu’il fait beaucoup de choses au Japon mais je n’ai jamais testé. A voir.

      • Chtronk 01/08/2017 à 11:09 - Répondre

        Concernant la prononciation, tu as raison, bien entendu.
        Sauf que pour le thrash, si tu le prononces avec le « t », ça fait « trash ». Et quand on nous parle de trash metal ça nous énerve. Je ne suis pas un intégriste de la prononciation à l’anglaise (sachant que l’anglais est une langue bâtarde entre le français et les langues du nord de l’europe, et qu’en France on parle le français, merde), mais dans ce cas précis je fais l’effort pour ne pas faire la confusion.
        Concernant la J-Pop, je m’y suis mis en découvrant les versions originales des génériques d’anime (on est loin de Bernard Minet et d’Ariane, le générique d’ouverture de Hokuto no Ken par exemple est épique à mort, et se rapproche violemment de la sphère metal). Et je sortais de 6 ans d’écoute intensive de musique classique, ça me changeait (ouais j’écoute vraiment n’importe quoi, après le metal je m’attaque à l’anthologie d’Henry Dès…)

        • metal bla•bla 01/08/2017 à 11:16 - Répondre

          Pour la prononciation on va s’aémliorer. Enfin, le côté plantigrade de l’équipe, le palmipède s’en fout un peu. 🙂
          Henri Dès ? Dès metal je suppose !

        • Pilgrimwen 01/08/2017 à 11:30 - Répondre

          Le Hard / Heavy japonais regorge de groupes qui n’ont rien à envier à nos artistes occidentaux ! Des légendes comme B’Z, MAKE-UP, LAZY (le pré-LOUDNESS – considéré comme le DEEP PURPLE/RAINBOW nippon), SEIKIMA-II et j’en passe ! Y a de quoi se faire plaisir ! 🙂

          • metal bla•bla 01/08/2017 à 11:34

            Aucun doute là dessus. Mais c’est pas ce que j’appelle de la J-Pop.

          • Pilgrimwen 01/08/2017 à 11:41

            Le terme « J-pop » est un peu fourre-tout, en toute honnêteté 😉

          • Chtronk 01/08/2017 à 11:51

            Ouais non moi c’était vraiment la J-Pop qui tache (Ayumi Hamasaki, BoA et autres AKB48). Chacun écoute la merde qu’il veut (c’est ma philosophie). Mon alarme du matin c’est le début de Jewel de A.Hamasaki (pendant une période c’était le début de « For whom the bell tolls » mais c’est trop agressif)

    • possopo 03/08/2017 à 13:13 - Répondre

      il n’existe aucune règle de prononciation pour les mots en langue étrangère. soit on se conforme à l’usage, soit on se la joue pédant (ou Canadien), soit on le fait entre-deux, difficile de choisir.
      mais pour une oreille anglophone, prononcer thrash « srash » est aussi faux et ridicule que le prononcer trash, le « TH » anglais n’étant ni un T, ni un S. à la limite, j’aime bien la prononciation de Canard pour son côté totalement abusé (à tel point que j’ai eu du mal à piger qu’en évoquant « Djaine Auglane », il parlait de Gene Hoglan).

  6. Cédric 01/08/2017 à 19:18 - Répondre

    Bonjour, et encore bravo pour ce podcast.
    Bonne idée de faire la distinction entre le top 5 du big 4 et le top 5 du reste du monde. Ça pourrait être sympa de faire la même chose pour le heavy pour donner des repères sortant de Maiden-Judas-Manowar-Accept.

    Quelques petites réflexions :
    – avec la chronologie proposée (83-88 et 88-93), la fin du monde du thrash est arrivée en 1993, soit 1-2 ans après l’apogée (commerciale) du genre avec le Black Album et Countdown. J’ai l’impression que dans la décennie précédente, Maiden et Judas avaient bénéficié d’une période de succès beaucoup plus importante.
    – J’ai l’impression que dans le thrash, en terme de qualité, il y a le big 4 (voire même big 3 en enlevant Anthrax) et le reste du monde, ce que souligne indirectement votre top 5 big 4 vs le reste. Dans les autres styles de metal-hard rock, la top qualité me semble moins concentrée sur une poignée de groupes.
    – aucune mention de Annihilator ou Machine Head. J’avais l’impression que le premier avait fait au moins un disque marquant dans le même esprit virtuose que Megadeth et le second a eu un peu de succès critique avec Blackening et Locust. Après je sais bien que MH a un passif assez lourd en terme d’intégrité-authenticité.

    • metal bla•bla 01/08/2017 à 21:26 - Répondre

      REM : m’sieur Canard (je parle pour lui parce qu’on a évoqué le sujet) est amateur du premier Annihilator (voire du deuxième de mémoire). Le reste de la disco est trop inégale. Dommage parce que Waters sait faire. Perso j’aime bien des titres comme « Stonewall », j’avais l’album Carnival diablos (assez heavy trad dans l’approche)… Côté Machine Head, pas ma came du tout et m’sieur Canard m’en parle jamais. Il doit être fâché avec le groupe. Par contre je ne sais pas à quoi tu fais référence quant à l’intégrité / authenticité de MH. Tu penses à quoi ?

      • Cédric 02/08/2017 à 09:15 - Répondre

        Dans la vision que j’ai de leur carrière, le groupe a suivi les modes : du power (à la Pantera) au début, puis du groove-metal, puis du neo, avant de faire du thrash plus classique sur Blackening et Unto The Locust. Par exemple sur Locust on trouve ça : https://youtu.be/9f3McqctPSA

        • metal bla•bla 02/08/2017 à 09:58 - Répondre

          R : Je ne pensais pas que les différentes étaient aussi marquées et aussi opportunistes ou perçues comme telles.

  7. Diossounet 02/08/2017 à 18:08 - Répondre

    Bonjour à tous les deux.
    Je vous suis depuis le début de l’émission, je suis un lecteur assidu (mais assez discret) de NIME depuis presque 10 ans maintenant et j’ai aussi suivi de très près l’aventure PGC qui m’a beaucoup touché et ému.
    Je franchis aujourd’hui le pas de partager mes impressions dans la section commentaire. J’adore votre émission et ce que vous faites, même si je ne suis pas toujours d’accord avec vous. je suis en effet un jeune auditeur de 22 ans, je connais plutôt bien mes classiques mais je suis aussi plus ouvert que vous en ce qui concerne les courants métal plus modernes, et notamment tout ce qui touche le métal extrême.
    Concernant cette émission, j’attendais le top Thrash de Monsieur Canard avec grande impatience, et je suis content de voir une très bonne sélection de 10 albums (je les ai tous écouté et je les apprécie tous, très bon choix).
    Je me permets néanmoins de vous suggérer (et plus particulièrement à Canard) quelques groupes et albums de Thrash plus récents, s’éloignant un peu des classiques, mais qui ne se cantonnent pas à la vague revival et qui tente d’apporter leur lot d’idées. Tu en connais peut-être déjà certains, mais sait-on jamais :

    – Tout d’abord The Blackening de MACHINE HEAD, qui est pour le coup très connu, mais qui a mon sens aurait mérité une place dans ce top. C’est le dernier grand album de Thrash sorti selon moi. Un bon compromis entre modernité et essence old school pour une réussite incontestable. J’aurais aimé avoir l’avis de monsieur Canard dessus d’ailleurs, il l’a forcément écouté
    – Ensuite l’album Chaos of Form de REVOCATION. Là pour le coup, si vous ne connaissez pas, foncez sur ce groupe incroyable. Ce sont des américains qui font du Thrash Technique lorgnant parfois un peu vers le death et qui multiplient les influences d’album en album (ils sont très productifs, un album tous les un ou deux ans). A mon sens, Chaos of Form est leur grand album, mais chacun de leurs albums vaut son pesant de cacahuète. C’est assez rentre dedans, ça aligne les riffs et c’est très inspiré. Ca pourrait ressembler à du Megadeth/Coroner sous stéroïde (pour la virtuosité de la chose) et avec un côté second degrés assez rafraichissant. Pour moi, ils font parti des meilleurs groupes de ces 10 dernières années, et ils incarnent une possibilité de renouvellement pour le Thrash, donc n’hésitez pas à jeter une oreille.
    – On continue avec SYLOSIS, un groupe de jeunes thrasheurs anglais hyper prometteur que je suis depuis leur tout début. Ils n’ont pas encore sorti un grand album majeur, mais chacun de leurs album vaut une écoute (même si le premier est un peu en deçà), et ils essayent de changer un peu de formule à chaque album (Edge of the Earth emprunte des éléments prog, Monolith est très old school dans l’âme et évoque pas mal Master of Puppets et Dormant Heart s’inspire un peu du Doom/Death old school façon Paradise Lost). Je vous conseille en priorité Monolith, leur album le plus directement inspiré des années 80, qui est vraiment très bon, même si peut-être un peu long. Mais jetez donc une oreille à des titres comme Out From Below, A Dying Vine ou le mid tempo All Is Not Well, ça devrait vous faire penser au Metallica de la grande époque, hormis le chant hurlé.
    – Pour finir, un groupe clairement revival mais au dessus du lot à mon sens : POWER TRIP. On est sur du Thrash/Crossover à mi-chemin entre le Slayer des début (genre Hell Awaits) et du Crossover dans la lignée de DRI, SOD et consort. Ils n’ont sorti que deux albums (Manifest Decimation en 2013 et Nightmare Logic cette année) et c’est du tout bon, rien à jeter dans ces deux albums, et ça cartonne vraiment en live, pour les avoir vu deux fois (Hellfest 2016 et première partie de Napalm Death en mai).

    Voilà, en espérant que vous trouverez votre compte dans au moins une de mes propositions, et que les conseils des lecteurs vous intéresse. J’ai exclus Vektor de la liste car il me semble que Canard a déjà déclaré dans l’émission que ce n’était pas sa came, même si perso je suis très très fan.
    Métalliquement, et peut-être à bientôt dans cette section commentaire, j’ai déjà failli plusieurs fois réagir à des choses dites dans l’émission ou proposer des choses qui pourraient vous plaire. Je voulais notamment vous dire de vous pencher sur les 2 ou 3 derniers albums de Soilwork quand vous parliez de Night Flight Orchestra (excellent groupe par ailleurs), car en effet, Bjorn Strid utilise beaucoup plus de chant clair très techniques et haut perchés dans Soilwork maintenant, c’est donc très mélodique et abordable, même pour Monsieur REM. Si vous avez le temps, vous pouvez essayer leur double album The Living Infinite sorti en 2013, c’est personnellement devenu un de mes albums de chevet, et c’est surement mon double album de Metal préféré, alors que généralement je trouve l’exercice bien casse-gueule. Là c’est simple, il y a 20 titres, 20 tubes, j’ai jamais vu un ratio d’accroche pareil, 84 minutes au compteur et rien à jeter. C’est réellement un de mes albums préférés, donc je me dis que tant pis, je le conseille quand même, malgré quelques wagon de retard !

    • metal bla•bla 02/08/2017 à 18:51 - Répondre

      R :Merci pour tes commentaires et suggestions, on va jeter une oreille sur tout ça. Je crois qu’il va falloir qu’on fasse un point sur Machine Head à la rentrée (l’émission #010 est déjà enregistrée donc faudra patienter jusqu’à la #011). Et je retiens aussi qu’il y a « du jeune » qui nous écoute. C’est une bonne nouvelle ! A très bientôt dans les com’.

    • Coin Coin 03/08/2017 à 10:51 - Répondre

      Merci pour ton commentaire, vraiment.

      J’ai complètement exclu MACHINE HEAD dans mes choix, car pour c’est avant tout du Power US (comme le pratiquait PANTERA) et pas réellement du Thrash. J’aime beaucoup le début de carrière de MH et ai personnellement plus de mal avec leur production post « Through » (2003). Ceci explique cela.

      En ce qui concerne les trois groupes que tu cites (et que je connais) : SYLOSIS, REVOCATION et POWER TRIP. Ils sont tous les trois dans ma liste des « Revival à creuser » (aux côtés de DR LIVING DEAD ou VIOLATOR récemment). J’ai un certain feel good pour POWER TRIP, j’aime moins SYLOSIS. Mais j’ai noté les noms des albums que tu cites et je vais les écouter très vite.

      Sinon, je suis étonné pour SOILWORK parce que les derniers efforts que j’ai écouté ne m’ont pas convaincu (j’aime bien jusqu’à « Figure Number Five ») mais comme je n’ai pas écouté le dernier double album… eh bien je vais aussi me le mettre. Sur NIME, ton enthousiasme était en tout cas partagé à l’époque.

      Bref ça me fait pas mal de trucs à écouter suite à ton commentaire.
      C’est cool. Merci encore.

      @ la proxima

  8. Xav_le_ouf 03/08/2017 à 10:14 - Répondre

    Bonjour à vous,
    un grand bravo pour la qualité de votre podcast dont j’attends chaque numéro avec plaisir. J’ai développé un mode d’écoute un peu spécial au fil des émissions : à chaque fois que vous parlez d’un groupe ou d’un album qui m’interpelle ou m’intéresse, je vais en écouter pendant 30 min/1h et je reviens ensuite sur le podcast. Comme ça, je fais durer l’écoute du podcast pendant plusieurs heures. Bref, osef 🙂

    Bon dossier sur le thrash (même si pas mal de redites du Mr Canard pour qui aurait lu ses chros et son PGC mais bon, normal en fait).

    Le dossier sur la communauté ouvre une porte très intéressante sur l’évolution de la passion pour la musique au fil des années, des évènements de la vie…. un futur dossier peut-être ? « Métalleux à 40 ans, et alors ? ». C’est un sujet sur lequel je réfléchis pas mal ces temps-ci car comme le disait Canard il me semble, l’envie de découvrir des nouveaux groupes s’estompe de plus en plus et cela me chagrine. Depuis que j’écoute du métal je m’étais toujours dit « tel groupe dont tout le monde dit du bien, j’aurais le temps de me faire la disco et de creuser plus tard, j’ai encore plein de trucs à découvrir, super ! » ; dans les faits l’envie me manque souvent pour aller chercher ces groupes à découvrir et ça me désole un peu. J’opte souvent pour des trucs que je connais, pour un « confort » d’écoute en fait où je sais ce que je vais trouver et que cela va me contenter. Votre podcast me pousse néanmoins à sortir des sentiers que je connais déjà, vous donnez envie d’aller écouter autre chose, un grand merci pour ça !
    Et pour finir, comme vous êtes tous les deux fans de punk-rock (ou hardcore mélodique), ce serait chouette de faire un dossier sur cette (ou ces) scène avec un top et tout ça. Je sais c’est « métal »blabla mais on sait tous que plein de métalleux en écoute aussi (moi le premier). En plus, avec toutes les références que vous faites à cette scène, je sens que ça vous ferait plaisir de le faire ce dossier alors allez-y ! De toute façon vous serez obligés, une fois que vous aurez épuisé tous les dossiers hard FM, hard US, hard allemand, hard ouzbèke, hard hard…. 😉

    • metal bla•bla 03/08/2017 à 13:28 - Répondre

      R : super méthode d’écoute et assez originale. Nous sommes en train de travailler (comprendre : discutailler / batailler) sur les sujets des prochains mois (M. Canard est un anxieux :)) et on fera probablement une incartade hors metal lors d’une émission. Pas de date prévue pour le moment.

  9. MrPropre 05/08/2017 à 00:17 - Répondre

    Merci les artistes pour ce MBB09 et pour ce travail ! Très intéressé par tous les sujets au menu. Rien à rajouter, sauf évidemment mon grain de sel de Guérande ; des morceaux de thrash, hors BIG4, que je classe par ordre chronologique et que je note à 6 loupiotes sur 5, pas moins :
    – Stone Cold Crazy – Queen (pour l’histoire) : https://www.youtube.com/watch?v=T8Rfb1Jtmic
    – Voracious Souls- Death Angel (pour le talent et la jeunesse) : https://www.youtube.com/watch?v=YjQjLLxWKCk
    – The Fun Palace – Annihilator (pour Waters) : https://www.youtube.com/watch?v=oboyefk8Toc
    – Twisted into form – Forbidden (par respect) : https://www.youtube.com/watch?v=5ZNJn_qTG9o
    – Lost Again – ST (pour le style) : https://www.youtube.com/watch?v=sjILlPyRnAU
    – Coma – Overkill (pour D D) : https://www.youtube.com/watch?v=J_kGu_na2kQ
    – Desperate Cry – Sepultura (para origens) : https://www.youtube.com/watch?v=bCl63FupLJI
    – Internal Conflicts – Coroner (pour l’innovation) : https://www.youtube.com/watch?v=miv0inNY-fo
    – Bad to the Bone (pour la chaleur (de la baraque à frite)) : https://www.youtube.com/watch?v=6FKpXh-HtV4
    – Blood For Blood – Machine Head (pour les nineties) : https://www.youtube.com/watch?v=nOt79rmIG9E
    – Rusty Nail – Grip Inc. (pour Dave et l’ambiance) : https://www.youtube.com/watch?v=zS4hfKRVs8c
    – Victim Iced – The Haunted (pour le syndrome) : https://www.youtube.com/watch?v=l0-m5D4LnHE
    – Lords of Depravity – Sodom (pour la durabilité « inoxydable ») : https://www.youtube.com/watch?v=Tu9f5g0sH5s
    – Forgotten Dead – Warbringer (pour les curieux) : https://www.youtube.com/watch?v=KjvO2h2yu-s
    – True American Hate – Testam (parce que !) : https://www.youtube.com/watch?v=ejJi08lC5QM
    – No More – Game Over (pour Canard) : https://www.youtube.com/watch?v=CIma9xtYjm0

    de quoi faire une jolie compile sur 2 faces TDK 90… Bonne écoute 🤘

    • metal bla•bla 05/08/2017 à 01:10 - Répondre

      R : Du Testament et aucun Exodus ? J’appelle M. Canard immédiatement. Bien de citer Grip Inc. pas très connu et intéressant.

  10. MrPropre 05/08/2017 à 10:21 - Répondre

    Pour Exodus c’est volontaire. Vous en avez beaucoup parlé, à raison, et mon souhait était de mettre en avant les « AUTRES ». Il manque aussi un Kreator…
    Une réflexion ce matin devant mon café et cette page de commentaire : pour les 2 groupes précités, je ne trouve aucun titre dans ma zone 6 étoiles. Ma zone 6 se constitue de morceaux qui me transforme en hérisson électrique. Je serre les poings, le courant me traverse la moelle jusqu’au tif. C’est physique, ça fait un bien fou et c’est difficilement contrôlable. Cependant, plusieurs titres de ces 2 groupes se trouvent devant la porte Z6, mais ces titres sont très récents. Je suis d’accord avec Canard pour Phantom Antichrist par exemple…
    Pourquoi tu as du mal avec Testament ? Ils ne font que de la qualité depuis plus de 20 ans !!?
    Une autre réflexion (j’ai le temps ce matin) : Ce concept de big4 du thrash, vous ne pensez pas que c’est quelque chose inventé par une agence marketing pour nous faire avaler leurs productions récentes plus que nauséabondes ? Et par ailleurs, cacher à la foule naïve des consommateurs, des groupes encore couillus, velus… Et Testament en fait parti..
    Merci encore pour votre boulot,
    biz

    • metal bla•bla 05/08/2017 à 14:52 - Répondre

      R : pour moi Testament reste un sous Metallica même s’ils se sont éloignés du clonage du début. M. Canard les respecte davantage justement pour cette évolution (c’est quasiment le même dossier qu’Overkill). Le fait est que le Big 4 résume le thrash. Le reste est davantage anecdotique. Comme on le disait on pourrait étendre ce groupe des 4 à un club des 5 incluant les débuts d’Exodus pour que le panel soit complet.

  11. Hoover 05/08/2017 à 21:31 - Répondre

    Toujours aussi cool cette émission décidément.

    Pour le dossier thrash, vous évoquez Sepultura comme grand oublié ce qui est juste (la scène doit être sacrément riche pour se passer d’un Beneath the remains), mais pour moi le grand oublié est Kill’em all. On parle souvent des racines punk du genre, mais je trouve que les albums où on les sent vraiment distinctement sont finalement assez rares et clairement celui-ci fait partie du lot (je citerais aussi le Rust in peace avec un titre comme Poison is the cure que je vénère). C’est vraiment mon Metallica préféré pour cette raison, là où leur son s’est à mon sens « aseptisé » derrière. D’où une question: pourquoi cette impasse et quel est votre avis sur cet album?

    Bon Anthrax, comment dire… Je me suis toujours demandé comment ils pouvaient être associés au Big 4, ils sont vraiment légers par rapport aux 3 autres. Je crois qu’ils le savent d’ailleurs, lors des concerts du quatuor j’avais vraiment senti qu’ils rêvaient éveillés là où les 3 autres était (à raison) sûrs de leur force. Big 3 serait vraiment plus juste vu de moi. Sans compter que le comportement qu’ils ont eu avec leur premier chanteur a vraiment été en dessous de tout.

    Pour finir un truc que j’aime beaucoup avec votre émission c’est que vous ne vous la racontez pas. La manière dont est abordé le Asphyx sans se faire passer pour un expert de leur discographie, on ne voit quasiment jamais ça sur internet où tout le monde donne toujours l’impression d’être expert de tout (surtout les plus jeunes d’ailleurs, à croire qu’avoir un album en mp3 sur son DD et qu’avoir écouté les 3 premiers morceaux une fois suffit à le connaître sur le bout des doigts…). Ca m’a donné envie d’écouter ce Incoming death. Ben je n’ai pas été déçu, vraiment pas mal, faudra que je creuse ce groupe dont j’avais déjà apprécié la patte doom sur Deathhammer (« We doom you to death », morceau vraiment jouissif), qu’on sent bien ici sur certains morceaux.

    • metal bla•bla 06/08/2017 à 00:21 - Répondre

      R : Sepultura étant pas mal death et un peu power et bien groove on était un peu embêté. Mais on reviendra sur le groupe à la rentrée. Me semble qu’on a parlé de Kill’em all. Qui est davantage hardcore que punk d’ailleurs, aucun groupe de punk n’ayant ce type de son si on veut être précis. S’il n’est pas notre préféré on l’aime beaucoup quand même, c’est Metallica quoi…
      Tu es bien le premier à nous dire qu’on se la raconte pas 🙂 Blague à part, nous avons beaucoup de mal à supporter les spécialistes de la veille et ceux qui bardés de 3 MP3 se targuent de « connaitre », donc sauf erreur, on ne va pas commencer à essayer d’enfumer les auditeurs, ça n’aurait aucun sens. Dans MBB10 tu auras encore un peu de chouette death conseillé par un non spécialiste (et probablement un de mes albums de l’année, c’est dire… si ça c’est pas du teasing de ouf !).

  12. Paddy 11/08/2017 à 22:03 - Répondre

    Salut les gars, toujours au top comme d’habitude.

    Quelques réflexions en passant….

    – Super de recontextualiser les explications. Pour ce sujet, Je suis né en 80 et donc je situe bien la période mais j’étais un peu trop petit pour la vivre pleinement. Ca permet de mieux s’imprégner de la musique.
    – Votre coup de coeur, encore un tuerie.
    – Pour le brotherhood of metal, j’y crois bcp. Je ne fais plus autant de concert qu’avant… mais quand j’y vais je me déguise 🙂 et des exemples comme le malaise du pote, j’en ai déjà vu des dizaines. J’essaie d’aller une fois par an au Graspop (Belge que je suis), il règne une ambiance unique dans ce genre de festival. Même si honnêtement, je me suis quand même demandé ce que certains faisaient les 364 autres jours de l’année. Disons qu’il y en a qui sont assez…. originaux 🙂 J’y retrouve toujours la même bande de potes et le temps d’une journée, le temps s’arrête. Des expériences à Paris ou Fortarock NL confirment mon impression. Ce blog est un autre bon exemple de cet état d’esprit et chaque numéro se fait attendre avec bcp d’impatience.
    – Niveau lecture, très intéressant le sujet de Robert Merle. J’ai découvert l’auteur à l’école sur « la mort est mon métier » (en même temps que des auteurs comme Barjavel par exemple). Son livre ne m’a pas laissé indifférent et j’y pense encore régulièrement.

    Bon, vite la prochaine et merci

    • metal bla•bla 11/08/2017 à 22:13 - Répondre

      R : Merci à toi pour tes encouragements. L’émission #à10 est en cours de montage et devrait être publiée autour du 20 août.

  13. CLEM du Chili 13/08/2017 à 21:40 - Répondre

    Salut à tous,

    Toujours aussi intéressant, fouillé, travaillé, pensé, passionné… bref j’attends toujours avec impatience le prochain numéro.
    Petite réflexion concernant la « brotherhood of metal »
    Un point important qui selon moi a été oublié dans la discussion : le métal est méconnu, et rejeté. Combien de fois avez-vous entendu « mais c’est du bruit que tu écoutes ! ». Je pense que le lien entre amoureux du métal vient avant tout de ça. Entre nous, pas de critiques débile et infondée. Bien-sûr nous avons tous des goûts différents, mais on ne s’envoie pas entre nous de remarques. On se comprend. Point. Pourquoi on aime le métal, peu importe, on aime ça.
    Personnellement je ne fais plus écouter aux amis, la famille… des titres de métal. C’est incompris, et donc critiqué d’emblée, sans chercher à y trouvé ne serait-ce qu’un petit intérêt.
    C’est donc pour moi la première raison de cette fraternité entre nous. C’est ce point commun d’aimer un style de musique différent, un peu extrême et incompris généralement.

    PS : Backyard Babies, belle découverte, merci à vous !

    • metal bla•bla 14/08/2017 à 22:13 - Répondre

      R : tu as raison. Cela dit tout dépend aussi des pays, en France c’est comme ça parce que le metal n’est pas « connu ». Mais aux USA ou dans les pays nordiques, c’est une autre tisane : pas mal de reprises de hard ou de metal dans des émissions grand public du type « The Voice » (en même temps chez eux y a Michael Monroe dans le jury, nous c’est Zazie ou Sinclair…). Aux USA le metal n’est pas un truc de paria, c’est de la musique de stade depuis toujours.

      • CLEM 15/08/2017 à 16:26 - Répondre

        Effectivement, je pensais à « chez nous » 😉

        • CLEM 15/08/2017 à 16:40 - Répondre

          Et pour le premier titre métal qui a fait battre mon cœur : Lord of the flies de Maiden.
          Un nouveau son que je découvrais… et que j’adoptais dans la seconde 🤘🏻

          • CLEM 15/08/2017 à 16:45

            Ca serait intéressant de connaître le premier titre qui vous, vous a fait basculer ! Vraiment le premier qui sonnait différent et métal et qui vous a amené ensuite à explorer le reste. Perso un cousin écoutait le Unplugged de Nirvana au Walkman et j’ai écouté en boucle sa cassette. De retour de vacances je suis allé à la médiathèque de mon village et je suis tombé sur le X-Factor, sur la pochette surtout qui m’a surpris. J’ai pris le CD, et depuis… vous connaissez la même suite que moi…

          • metal bla•bla 15/08/2017 à 18:23

            R : on répondra à la question dans MBB#011 (la 10 est au montage).

  14. karl von karl 31/08/2017 à 19:30 - Répondre

    Salut,

    évidemment je suis super jouasse pour HOLY TERROR, oui pour moi ce « Mind Wars » est l’un des meilleurs albums de thrash/speed de la création (voir ma kro sur NIME) devant bons nombres de grosses pointures de l’époque. C’est tellement rare de partager ce point de vue avec quelqu’un au sujet d’un groupe aussi méconnu qui sortait uniquement en « import » chez nous.(plus cher donc et peu de copies).
    Je suis sincèrement déçu que CANARD ne parvienne apparemment pas à apprécier ce disque, comme quoi personne n’est parfait !
    Bravo pour vos analyses dans tous les cas.

    • metal bla•bla 31/08/2017 à 20:18 - Répondre

      R : il aime bien le disque sans le placer aussi haut que moi.