podcast metal bla•bla #003

Share

Sommaire du podcast #003
Émission radio enregistrée le 03/02/2017 • 2h05

FAQ • T’écoutes quoi en ce moment ? (14′) • Blablanews (24’40) • Définition et Top 5 hard rock (32’15) • Dossier : Kreator, le meilleur groupe de thrash actuel ? (1h08) • Y a pas que le metal dans la vie (1h53) • Sommaire metal bla•bla #004 (2h00)

Errata : Forcément des petites imprécisions lancées en direct… Mechanical resonance est sorti en 1986 et comporte seulement 12 chansons. Le titre de Led Zep perdu dans la conversation et le cerveau embrumé de Monsieur REM est évidemment « When the levee breaks ». Autre évidence : c’est à Robert Plant que pensait Monsieur Canard en parlant de John Garcia, et pas à Jimmy Page (mais vous aviez vous-même corrigé !). Et pour rester dans le sujet, « Green machine » n’est pas la seule reprise de Kyuss sur l’album puisque « Gardenia », « El rodeo » et « Space cadet » font partie du répertoire du groupe (merci à David pour sa contribution via Facebook !).
Le guitariste d’Asia (ex-Yes) ? Steve Howe bien entendu. Enfin, Monsieur REM a fini par recevoir son CD de Sepultura et… C’est pas du synthé. Ça lui apprendra à écouter des MP3 à la con.


Retrouvez la playlist de l’émission sur Deezer


Références albums

T’écoutes quoi en ce moment ?
> Atlantean Kodex • The white goddess
> John Garcia • The coyote who spokes in tongues
> Firewind • Immortals
> Sepultura • Machine messiah

News
> Godsmack • Faceless
> Asia • Alpha et Omega


Références diverses
> Dan Fante • En crachant du haut des buildings
> Le décès de Dan Fante
> Peru et Cholet • Zombies
> La pochette censurée de Far beyond driven de Pantera


Archives Inoxydable
> Kreator • Phantom antichrist
> Tesla • Mechanical resonance
> Guns’n’Roses • Chinese democracy
> Le hard rock


Les chroniques de Monsieur Canard
> Thrash mode d’emploi
> Kreator • Cause for conflict
> Kreator • Extreme aggression
> Led Zeppelin • Physical graffiti
> Atlantean Kodex • The white goddess

34 pensées sur “podcast metal bla•bla #003”

  1. Bonjour messieurs,
    une émission très intéressante encore une fois, j’ai appris pas mal de trucs et vous avez presque réussi à me vendre ACDC (l’intervention de Mr REM sur les silences et les respirations, comme les blancs dans le graphisme a fait mouche).

    Concernant le Hard Rock, il y a trois groupes que vous n’avez pas cité, je ne cherche pas à vous les vendre (des goûts et des couleurs hein) mais il me semble qu’au moins deux d’entre eux auraient mérité d’être cité pour leur influence énorme sur les années à venir: KISS et QUEEN.
    Le troisième groupe c’est BÖC. Sans aucun doute un groupe plus inclassable, mais à part leurs trois premiers albums plus clairement Hard.

    @Mr REM: à propos de J.Wetton et King Crimson, je te conseillerais fortement l’album RED. Le plus Rock et le moins Prog ( au sens structures des morceaux à rallonges, plans expérimentaux) de leur disco. Le chant beau et triste de Wetton est magnifique sur « Fallen Angel » et « Starless » est un titre hallucinant. Cet album est aussi fondateur je trouve au sens que le son de la basse et le jeu de guitare est en avance de 20 ans (Newwave/punkRock/Grunge/stoner).

    Sinon le son c’est bcp mieux, bon investissement micro!

    PS: je n’oublie pas pour Vendetta (c’est d’ailleurs le propre d’une Vendetta).

    1. M. REM : L’auditeur le plus rapide de ce côté ci de la galaxie ! Ça fait plaisir.
      – Kiss : suite à un débat et des tractations de plusieurs jours on a écarté tous les groupes US / FM / glam de ce top 5 pour se concentrer sur le hard rock « pur et dur » et nous donner un peu plus de champ (sinon je me taillais les veines de pas pouvoir caser Van Halen). On fera un spécial « groupes de tatas » un de ces quatre (le Canard soupire et lève les yeux au ciel mais il devra « coming outer » son goût pour un artiste FM un peu dégueu).
      – Queen : pas « 100% hard rock » ni 100% rien d’ailleurs (oui « Hammer to fall » c’est du hard mais le titre suivant non et le précédent c’est autre chose, etc.). Queen c’est l’Ovni. Évidemment un grand groupe et influent dans le domaine metal (chez Blind Guardian par exemple). Pas facile d’en parler. Faudra qu’on se pose la question.
      – BÖC : tu n’as pas tort. Me semble que j’ai cité le groupe côté « fondateur heavy côté US » mais c’est un « grand oublié » d’autant que je suis très client d’au moins quelques albums (Fire from unknown origin, Imaginos et Club ninja par exemple). Faudra réparer.
      – King Crimson : j’ai déjà testé Red et j’ai noté « potentiellement ça peut me plaire mais faut que je sois dans le bon état d’esprit pour m’y mettre ».

  2. Avé Blablatus Metallicus,
    En préambule je tiens à féliciter le duo de choc qui préside aux destinées de cet excellent podcast (stock de cirage épuisé).
    En second lieu, je souhaite décerner une mention spéciale « smack sur le front » à Mr Canard pour avoir glisser un VIZA (pour l’extase) parmi ses écoutes du moment.
    D’autre part, je déclare solennellement que Mr REM mérite un implacable châtiment suite à sa déclaration portant sur John Wetton (RIP). Affirmer que sa prestation au sein d’ASIA est époustouflante, soit ; mais proclamer dans la foulée que KING CRIMSON on s’en fout relève de la profanation de sépulture. Le tribunal condamne donc le Sieur Rem à écouter ceci https://www.youtube.com/watch?v=GkNumV2ZyQ4 en boucle jusqu’à complète REMission (ouarf ! ouarf).
    Dans un registre plus sérieux, je propose quelques idées de thèmes susceptibles d’intéresser certains, moi le premier : perles rares méconnues et sous estimées, spécial meufs, musiciens d’exception, et le PUNK dans toussa, et enfin, dossier spécial Prog metal (non là je déconne).

    BIZ zy Stradlin

    PS : un top 5 HARD ROCK sans BÖC, est ce bien raisonnable ?

    1. M. REM : On dira un p’tit mot sur BÖC dans la FAQ de la prochaine émission, promis. Merci pour ton lien qui me rappelle pourquoi j’avais calé sur King Crimson (mais je sais que je retenterai l’expérience un jour, j’suis encore jeune ! 🙂 ). On note les thèmes (certains sont déjà sur nos tablettes). Et merci pour le cirage, ça fait toujours plaisir.

  3. Idée à la con pour un thème court et fun:
    Le solo choisi du mois. Mr REM et Mr Canard choisissent un de leurs solis favoris de l’univers (peut importe la date, le style) en fin de chaque émission et en vantent les mérites. Non? bof?
    bah. c’est mon côté j’fais des tops et des listes quand je m’emmerde. D’ailleurs je vous en livre 4 des miens, parce que je le vaux bien.

    Black Sabbath: « Kill In The Spirit World ». Un solo venu d’ailleurs.
    Angra: « Lisbon » le solo de fin qui part en fade. Arg. Mon petit coeur se serre.
    BöC: « Mirrors ». Buck Dharma c’est la classe à tous les étages.
    Judas Priest: « Rock Hard , Ride Free ». Double solo pour double plaisir, mais pour moi c’est Tipton qui gagne sur celui-là. Frissons…

  4. Wow. Je pense avoir à peine effleurer la surface en écoutant un peu ce podcast. Bon boulot !

    Perso, je dirais deux choses pour le Hard Rock et John Wetton.

    L’article de REM évoquait en exemple le morceau « Helter Skelter » des Beatles. Perso je serais pour remonter un peu plus loin avec « Revolution » qui en plus a une petite grille ternaire des familles (c’est simple : l’intro c’est Johnny B. Goode). Démonstration : https://www.youtube.com/watch?v=BGLGzRXY5Bw
    Je serais même d’avis de rajouter « The Nile Song » des Pink Floyd, enregistré la même année que le fameux « Helter Skelter » : https://www.youtube.com/watch?v=MduQlWUoyhI (surtout que c’est pas souvent que Gilmour se lâche comme ça).
    Quant au genre, je soutiens pour Physical Graffiti parce que se manger « Custard Pie » d’entrée de jeu c’est quelque chose. En plus, c’est moi ou « When the Levee Breaks » a un côté sensuel avec cet harmonica vicieux ?

    Sinon pour John Wetton. Ouaip, R.I.P. Je souhaiterais m’attaquer à Asia mais pour King Crimson, il serait plus intéressant de préciser le champ de découverte.
    En effet, si « Red » est en effet super à écouter, le quadruple CD « The Great Deceiver » va plus loin et est en fait meilleur. Les morceaux sont pas vraiment rallongés (même « Starless » qui est plus énergique en remplaçant le saxophone aplati par un violon frénectrique (copyright) et pourtant c’est énergique.
    Et pas seulement eux, tous les groupes 70’s ont un autre visage sur scène. En fait, c’est vrai que c’est des jazzeux voulant faire du rock. C’est plus long mais plus captivant et même brutal en live. Pink Floyd, Deep Purple (le concert à Copenhague en 72 est juste ÉNORME et y a même pas « Smoke on the Water »), Can, Magma et consorts. J’insiste même sur Pink Floyd où, entre 1970 et 1972, « Set the Controls for the Heart of the Sun » leur permet de toucher le talent chaque soir. La preuve : https://www.youtube.com/watch?v=rIXmcgNh9nA

    Et sinon, en ce moment, j’explore le paysage SF français. Outre Valerian (absolument pas en rapport avec l’adaptation de Besson qui va sortir), il y a des super trucs. Druillet avec « Urm le Fou » et « La Nuit » (le « Raw Power » de la BD) et surtout Alejandro Jodorowsky avec ses collaborations. Je recommande vraiment « La Caste des Méta-Barons ». Le documentaire sur sa tentative d’adapter Dune est une putain de leçon sur l’ambition, la volonté de faire quelque chose de grand. A faire faire dans leur froc tous les prétentieux de la Terre.

    Voilà. A plus.

    1. M. REM : Merci pour cet éclairage supplémentaire et tes recommandations. Côté BD SF FR « classique », tu peux p’têt tenter « Le cycle de Cyann » de Bourgeon. Du costaud, même s’il se « foule » de moins en moins côté dessin au fil des volumes (sûrement une pression de l’éditeur, vu la minutie et le niveau de détail des premiers tomes… et donc le temps infini entre deux bouquins).

  5. Très bonne émission, le partage des connaissances et des passions est quelque chose que je considère comme très importante.

    J’ai par contre été surpris par vos propos sur Deep Purple et Rainbow et les trouve un peu réducteurs. En particulier, deux idées que je résumerai ainsi:
    -Deep Purple est un groupe de jam et d’improvisations (longues et chiantes)
    -Rainbow est l’aboutissement de Deep Purple

    Je suis assez en désaccord avec ces affirmations.
    Concernant la première, je pense que cette affirmation découle d’une impression après avoir écouté des lives de Deep Purple (fin ’60, ’70 et mi-’80 au moment de la reformation du mk II) où il est vrai qu’une certaine partie des concerts est consacrée à des soli improvisés longs et plus ou moins inspirés. Personnellement, je trouve Made in Japan fabuleux, mais il y a d’autres lives où je n’encaisse pas certaines longueurs. Par contre, les albums studio de Deep Purple ne mettent selon moi pas trop en avant ce genre de longues jam et improvisations. Des chansons comme Highway Star, Child in Time ou Burn par exemple sont des chansons très écrites bien que relativement longues (6-10 min), et c’est le cas de la plupart de leurs morceaux studio. Alors oui, il y a des soli, mais c’est un peu l’ADN du groupe… Par ailleurs, en termes de longs solis/jams chiants, j’estime que les lives de Rainbow période Dio et de Led Zep se posent également là… Conclusion, je trouve que c’est un faux procès contre Deep Purple.

    Pour la deuxième, je ne comprends pas du tout. Pour ma part, je dirais que Rainbow est l’aboutissement de ce que voulait faire Blackmore dans les années ’70 (esprit un peu plus médiéval et être au centre du bazar). Je ne vois pas en quoi Rainbow est l’aboutissement de Deep Purple. L’essence de Deep Purple est selon moi la dualité de virtuosité entre guitare et orgue, ce que l’on retrouve, il me semble assez peu, dans Rainbow où l’accent est mis, je vous le donne en mille, sur la guitare. Les deux groupes sont pour moi dans deux sous-catégories bien différentes (il y a évidemment des exceptions, A Light in the Black sur Rising contient un solo de clavier que je trouve génial par exemple).

    Je passerai sur le « Rainbow est le groupe d’un album », question de goût quoi. Personnellement, j’adore les 3 avec Dio, j’aime beaucoup Down to Earth et je trouve que le reste est très bon dans son genre (partculièrement Bent out of Shape).

    Et une dernière remarque, vous dites « Pour Rainbow, Blackmore est allé chercher ceux qu’ils voulaient » ou un truc du genre. Si je ne me trompe pas, il a repris le groupe Elf (sans le guitariste…) pour le 1er album. Ce n’était déjà plus la même équipe pour Rising (à l’exception de Dio). C’était Blackmore le maître, une fois qu’on le confrontait, ça changeait rapidement (Dio, Powell, …). Ceci me semble également totalement différent de Deep Purple où il y avait plusieurs têtes pensantes pour la composition de la musique, et ce qui malgré de nombreux changements de line-up, est resté un fondement de cette « entité » jusqu’aujourd’hui.

    Voilà. 🙂

    1. M. REM : On a les auditeurs et les commentaires qu’on mérite il parait. Vraiment cool de lire des gens qui prennent le temps de partager leur vision d’un sujet. Merci à toi d’enrichir le débat.

  6. Bonjour,

    Déjà merci pour l’initiative d’un podcast Metal ca fait du bien d’avoir encore un média autre que papier pour parler de hard ou de Metal (vu qu’une dose de Metal est mort sur la TV).

    Alors déjà je dois avouer que j’ai eu quelques sursauts de terreur, d’aigreur enfin bref limite de rancoeur envers Mr canard!

    Déjà son ressentiment envers deep purple:
    Pour faire simple et rapide je rejoins l’auditeur Valr sur bons nombres de points.Comment on peut dire que Deep Purple n’est qu’un groupe de jam? Connaissant l’amour de Blackmore pour le classique, la musique Baroque et son côté perfectionniste et exigeant je doute qu’il aurait fonctionné de la sorte dans Deep purple!
    Après je pense que sa décision est aussi un problème d’égo vu qu’il devait composer avec la présence de jon lord comme tête pensante de DP.

    Ensuite je ne suis pas un fin connaisseur de rainbow mais dire que c’est qu’un album est pure réducteur! Si je voulais provoquer Mr canard ca serait comme dire que Slayer n’est que le groupe d’un album Raining blood.
    Pour ma part j’ai assez le suivant long live rock n roll, difficult to cure est bien et j’aime assez bent out of shape.

    Pour thin lizzy juste une petite chose à ajouter: ok vous vous êtes focalisé sur chinatown, oui Lynott est un bon chanteur, un bon bassiste mais merde dire qu’il n’y que ça! Mais franchement c’est complètement négligé le talent et la classe de Gary Moore qui n’a certes oeuvré que sur un seul album mais quand même black rose reste une référence pour pas mal de monde!

    Je salue la pugnacité et le courage de Mr REM d’avoir mis en avant Tesla qui pour moi est un groupe de grande classe, trop méconnu alors qu’ils font deux albums parfaits avec mechanical resonance et the great radio controversy.
    Je suis assez daccord avec toi (ou vous si jamais c’est plus convenable) Guns j’aime beaucoup Slash mais franchement hormis 4 titres sur appetite, spaghetti c’est de la merde, Canard reconnait que pour faire un album parfait il faut trier dans Use 1 et Use 2 et chinese Democracy niveau seuil de l’ennui on atteint vite les sommets (je crois même qu’à Pékin il se substitue à l’anesthésie générale pour les personnes allergiques au curare)

    Et pour terminer je sais bien qu’une opinion n’engage que deux personnes: celui qui l’a dit et celui qui l’écoute mais quand j’entend dire Mr canard que Metallica est mort depuis belle lurette mais que slayer vivote j’ai envie de me marrer. Alors ok lui est fan de Slayer et moi de Metallica! (Je suis capable d’écouter Load et Reload parce que je suis capable de dissocier Metallica et Metal et je trouve que load/reload sont des bons albums de power rock par contre St anger me pose problème niveau longueur et batterie)
    Mais franchement sur quoi vivote Slayer? Repentless? world Painted Blood? Christ illusion?
    Même notre brave canard a pas été foutu de mettre plus de 2 étoiles à slayer depuis Divine Intervention!
    Ce qu’il prend pour des signes de vie ce sont les derniers soubresauts nerveux d’un cadavre encore chaud!
    Même Gary holt aussi sympathique que talentueux n’est pas capable d’injecter le coup d’électro-choc nécessaire à réanimer la créativité du groupe et ce n’est pas KK King qui est plus préoccupé à critiquer ce que font les autres (Metallica en tête) qui va sauver du naufrage (de toute façon il n’a jamais été que le suiveur d’Hanneman en terme de compos)
    Après je conviens aussi de dire que Metallica lui aussi vit sur sa fan base, ses acquis et je n’attend plus un Master ou un Justice mais j’ai quand même trouvé de quoi me contenter dans death magnetic ou Hardwire!

    enfin bref malgré nos désaccords je salue tout de même la pondération de Mr canard qui est plus sur la retenue à l’oral qu’à l’écrit et surtout sa culture et son sens de l’analyse, qui même si je ne suis pas d’accord, m’apparait toujours bien argumenté et bien étayé.

    ps: le petit fond sonore de Joe Satriani c’est sympa (oui parce qu’en plus d’être assez con pour aimer Metallica j’aime aussi Satriani alors que tout le monde préfère Vai et sa prise de tête ésotérique)

    1. M REM : M. Canard complètera cette réponse plus tard pour ce qui le concerne et Slayer en particulier. Je réponds pour le reste :
      – DP est un « groupe de jam » parce que beaucoup de ses chansons ne tiennent pas la route, « Smoke on the water » en tête. Ligne de chant faiblarde, sections à rallonge. Y a de bons titres dans le tas bien entendu. Disons que l’expression « groupe de jam » résume bien notre pensée.
      – Personne n’a dit qu’il n’y avait « que » Phil Lynott dans Thin Lizzy. Il est juste l’élément central et iconoclaste. Le premier centre d’intérêt pour qui ne connait pas le groupe. On n’a pas tout évoqué forcément (l’horrible côté folk des débuts par exemple)
      – Metallica is dead. Metallica n’a pas le droit de faire de mauvais disques. « Load » et « ReLoad » sont mauvais quel que soit l’angle que l’on prenne, même « hors contexte Metallica ». Si tu y trouves ton compte parfait, c’est pas un souci en soit. Moi-même je peux me régaler avec un Américain mayo frites. C’est pas pour aurant de la bonne cuisine pas vrai ? Et si les disques de Slayer sont médiocres, ça ne rend pas ceux de Metallica meilleurs. 🙂

    2. M. Canard : Merci pour ton commentaire. Concernant ton propos concernant Slayer et Metallica, je ne dirais qu’une chose – deux en fait : God Hates Us All et Saint Anger. A l’aube des années 2000, ces deux albums étaient de nature à redonner espoir aux vieux cons de thrasheurs dans mon genre. Plus dure fut la chute… Mais avant les sorties respectives de Death Magnetic » et Christ Illusion, on avait de quoi espérer en un retour. Qui n’est jamais arrivé, entendons-nous bien.

  7. Alors là, citer « Smoke on the Water » pour étayer que DP est un groupe de jam me dépasse complètement :). Je ne dois pas bien comprendre ce que vous voulez dire. J’aurais plutôt penser à des titres comme « Mandrake Root », « Lazy » ou à la limite « Speed King » où des parties me semblent un peu plus jam. Par contre, « Smoke on the Water » me semble assez banale dans la construction. Que vous n’appréciez pas le morceau, et le groupe en général, je peux tout à fait le concevoir. Mais citer « Smoke » pour illustrer la notion de groupe de jam, je vois pas.

    Dans le fond, je crains simplement, qu’à une époque où ces (grands) groupes du passé (ou presque…) ne sont plus connus que par une « poignée » de jeunes (et de moins jeunes même), certaines âmes en quête de découverte, qui se renseigneront probablement (et je l’espère pour vous) par vos différents sites, passent à côté d’un groupe comme DP (que j’apprécie grandement, vous l’aurez maintenant compris :)) car qualifié de « groupe de jam »… Je pense sincèrement que la discographie de DP est pleine de richesses (notamment grâce au grand brassage de musiciens y ayant participé) et mérite vraiment le détour. Et je persiste et signe, les albums studio de DP rendent un aspect « jam » de manière très marginale.

    Dans ce même ordre d’idée, je trouve remarquable et très important que vous mettiez la lumière sur un groupe comme Thin Lizzy.

    1. M. REM : L’idée est simple : j’arrive avec le riff de « Smoke… », on fait tourner… Pour faire un couplet pareil et un refrain en carton comme ça, pas besoin d’être au coin du feu, une bonne jam dans le box de répé et c’est torché en 5 minutes. Difficile d’expliquer plus. C’est un ressenti, une évidence pour moi (M. REM). Je peux me tromper, je n’y étais pas bien entendu. Par opposition, écrire « Kill the king » me semble nécessiter une « vision », une idée. Je ne crois pas qu’on arrive à ce résultat dans un studio de répétition où tout le monde ouvre sa gueule et tente de « trouver sa partie ».
      Pour le reste, oui, DP est un groupe majeur et fondateur : plus bruyant et « extrême » que In rock c’est dur par exemple. L’album a forcément montré la voie du « toujours plus » qui est l’un fondamentaux du hard et du heavy. Blackmore est celui qui a apporté la musique classique dans le jeu de guitare, qui a popularisé les influences orientales (pas le seul sur ce coup, c’était l’époque, mais lui les a vraiment intégrées à son jeu et ne s’est pas contenté de faire une chanson « à fragrance marocaine »).
      Comme on le dit, on n’est pas fan de DP, mais pas parce que c’est mauvais (contrairement à Dream Theater 🙂 ). C’est une affaire de goût, pas un jugement de valeur. Ouf.

      1. OK donc il me semble qu’il y avait bien confusion dans mon esprit par ce que vous entendez par « groupe de jam ». J’entendais ça comme groupe faisant de longues chansons un peu décousues (ce qui peut être le cas), or je comprends plutôt maintenant que ça s’applique au processus de composition même. Sur ce sujet-là, j’ai une expérience proche du néant (j’ai rarement touché un instrument de musique et je n’ai aucune idée de comment peut se dérouler une création musicale), donc je peux vous croire.
        Cependant, comme j’aime bien donné mon avis même si j’y connais rien :), j’aurais dit qu’il s’agissait plus d’une inspiration qui parle plus aux uns qu’aux autres (un riff, une ligne de chant, un solo que l’on peut trouver beaucoup plus percutant), mais pas vraiment une « vision » plus spécifique. Les constructions de ces deux titres ne m’apparaît pas très différente. Personnellement, je laisserai un mot aussi fort que « vision » à des groupes qui sortent vraiment de l’ordinaire en terme de… vision (qui est le mot qui me vient justement…) de la musique ou de la notion de chanson :). En premier lieu, je pense aux grands groupes de prog des années ’70 comme Yes, King Crimson, Gentle Giant, Van Der Graaf Generator, … On ressort quand même un peu plus déstabilisé de l’écoute de Relayer de Yes que de Rising de Rainbow (tous deux excellents dans leur style). Enfin là, je pinaille :).

        1. M. REM : Perso je sors un peu déstabilisé de toute écoute de Yes / Genesis / Van Der Graaf Generator…) D’ailleurs rien que d’en parler… 🙂

  8. salut à vous 2,
    Eh bien ça fait plaisir de te retrouver, HeavyREM. Juste une remarque vraiment débile: j’ai toujours cru que REM venait du groupe R.E.M., pas de ton prénom… débile non? Bref, pourquoi diable avoir fermé Inox? Trop cher mon fwère?
    J’ai vraiment prix mon pied pendant cette 3e émission, meme si j’attendais moins de consensuel et plus de CDLM… Taper sur Dream Theater c’est un peu facile, personne de censé ne peut s’aventurer à venir défendre DT ici…
    J’ai l’immense chance d’aller voir Kreator en concert chez moi à Grenoble la semaine prochaine, et ça va forcément être énorme, je n’ai jamais vu ce groupe encore, que je ne connais que depuis ton papier sur Phantom Antichrist. Bref, que c’est bon de venir renifler les nouveautés au royaume du bon goût (=le meme que le mien): le Atlantean Kodex est une excellente découverte, je le fais tourner en boucle. Il me rappelle mes débuts avec Manowar, et me fait penser aussi à un excellent groupe dans ce style épique, à la maigre disco, sans déchet (avec un son plus roots): Warlord.
    Le Sepultura, j’ai plus de mal. C’est bien fait, les orchestrations sont cool, mais je ne saisis pas toujours bien où tout cela nous mène… trop peu mélodique pour moi, on verra en concert.
    Une critique négative: pourquoi nous infliger une rubrique « y’a pas que le metal dans la vie »? Non seulement c’est nul (différent de « je n’aime pas », car c’est un jugement de valeur), mais c’est surtout pas très cohérent avec du blabla metal sans musique, qui par définition n’est pas là pour s’ouvrir l’esprit à autre chose que du metal… Bref, je vais aller regarder High Fidelity.

    ps:
    le son du canard est mieux, la technique est au top, merci pour nous!

    1. M. REM : Hey ! Salut. C’est le retour des Grands Anciens par ici 🙂 Merci pour tes remarques. Concernant « Y a pas que le metal » on aime bien l’idée de terminer sur quelque chose de plus ouvert justement. Mais un peu comme pour toutes les composantes de l’émission on attend de recueillir vos remarques pour éventuellement procéder à des ajustements. En attendant bon visionnage de « High fidelity » (j’ai entamé un procès contre Hornby qui m’a caricaturé avec le personnage joué dans le film par Jack Black 🙂 )
      Pour la composante « CDLM » ça va venir selon les sujets (cela dit me semble que Firewind, Metallica et Megadeth ramassent quelques coups de pelle). Le fait est que pour ces débuts nous sommes plutôt d’accord le Canard et moi même donc pas trop de clash ou d’emportement. Nos dernières conversations concernant les prochains sujets étaient déjà un peu plus « vives », ça risque donc d’évoluer même si on ne cherche pas spécialement à s’affronter ou à débiter des « CDLM » par palette.

  9. Salut à vous, frères Hardos. J’adore votre émission, ça fait du bien de traiter de tel sujets entre passionnés. Je me reconnais dans vos propos. HeavyREM, que penses-tu des « nouveaux » groupes de Hard rock tel que Eclipse, HEAT ou encore Eden’s Curse. Toi qui adore les mélodies, tu devrais être servi ! Sinon j’ai parlé à Canard de Annihilator, un de mes groupes Thrash favori et la aussi niveau mélodie, ça cartonne dans tout les sens du terme.
    Bonne continuation et à bientôt j’espère.

    1. M. REM : J’ai un peu de mal avec toute cette vague de FM nordique, les groupes me paraissant interchangeables et j’ai du mal à les distinguer (cela dit, ce commentaire vaut pour pas mal de styles de nos jours… Ex : le death mélo). Cela dit ceux que tu cites sont de qualité, y a rien à dire (je ne connaissais pas Eden’s Curse, et pour ce que j’en ai écouté avant de te répondre, c’est dans la lignée du reste). Evidemment j’ai un chouchou là dedans : Work of Art, peut-être le plus tata tut-tut toto, avec une préférence pour leurs deuxième et troisième albums (Framework et Work in progress, le premier me semble vraiment plus faible). J’en reparlerai le jour (terrible pour M. Canard) où l’on consacrera un dossier au hard US / FM.

  10. Salut, ah ah ah un ptit top 5 du Hard rock très intéressant.
    Si je devais en faire un, ce serait compliqué d’en coller 5.

    AC/DC – Highway to hell, j’ai longuement réfléchit entre Back in black et Powerage, mais Highway to hell est réussi du début à la fin ce qui n’est pas le cas des deux autres qui comportent des morceaux plus faibles.

    Guns And Roses – Appetite for destruction, plus je l’écoute et plus je l’apprécie à chaques fois. C’est sauvage, brut de pomme et en même temps beaucoup plus travaillé qu’on ne pourrait le penser!!!

    Gary Moore – We want Moore, Le monsieur n’a jamais sorti un album parfait,Si on prend « victims of the future » y’a 40% de moyen. du coup je choisis ce live qui est doté du meilleur du balafré à son top et qui reste à ce jour mon gratteux préféré.

    Deep Purple – Machine Head dur dur… In rock? Stormbringer? Fireball? Finalement j’opte pour le classique de chez classique, mais bon… Highway star, Picture of home, Never before, space truckin, Smoke… Ca laisse sur le cul non?

    The Screaming Jets – All for one, REM choisit son second couteau, moi j’en choisis un troisième. Le 1er album des Jets, c’est mon ptit chouchou, l’album qui mange pas de pain, mais qui fonctionne à chaque fois. Seul le bluesy « shine on » est, selon moi raté.

    Voila, mais y’a un paquet de groupes qui cognaient à la porte: The Cult, Aerosmith (je pense que j’aurais choisis un album récent, pump ou grip), Rose tattoo, Led Zep, Def Lep, Scorpions, Lizzy…

    Bon sinon, Je c/c mon ptit com posté ailleurs sur le dernier Kreator:

    « Et vla le ptit dernier!
    Bon… Après quelques écoutes j’ai pris un peu de recul! J’ai encore écouté Phantom antichrist aujourd’hui et si je devais faire une comparaison , je dirais que ce dernier est peut etre un poil (mais un poil) au dessus de son successeur. Gods of violence se veut peut etre moins recherché niveau composition mais plus riche en arrangements.
    Maintenant loin de moi l’idée de penser que GOV est un mauvais album. Hop là!!! On en est très loin.
    Kreator parvient avec ce disque (une fois de plus) a apporter de nouveaux éléments a son Thrash sans le dénaturer pour autant. Les arrangements sont somptueux, on a même droit a des cordes par ci et par là. Kreator a tout misé sur la mélodie, la richesse des compos( oui tout de même, ça reste riche)… Et de ce fait, perd peut etre un peu en puissance pure et dure par rapport a son prédécesseur. Mais si on devait résumer Gods of violence: Cet album est un hommage au Metal avec un grand M! Mais tout ça sous l’étiquette Thrash.
    Encore une fois les guitares sont d’un niveau d’efficacité (ça y’est j’ai réussi à le placer) absolument hors du commun (comme souvent avec Kreator d’ailleurs) ou Maiden et Accept y font quelques apparitions sans toute fois être pompés pour autant. A l’heure ou certains GROS groupes de Thrash tatonnent depuis des années à trouver la bonne formule, Kreator qui même si il bénéficie d’un statut honorable, peut se vanter de proposer des albums d’un niveau qui les enterrent tous!!! »

    Sinon je précise que je vous écoute dans ma bagnole sur mon portable pendant que je mange (je suis en formation en ce moment) et du coup ça enjolive un peu ma pause bouffaille en solitaire…
    Pas grand chose à dire, sinon que j’aime bien vous écouter, en ce qui me concerne j’apprends pas grand chose mais je prends plaisir à entendre vos avis (bien que je ne sois pas toujours d’accord avec vous, ce serait trop beau) j’ai par ailleur apprécié l’analyse de REM sur le truc des silences pour AC/DC, tu as totalement imagé ce que je ressens (et ce que je recherche bien souvent dans le Hard Rock). Belle analyse de Canard sur Kreator, sauf que je trouve « outcast » merdique (hormis phobia), mais totalement ok sur « endorama » et le reste!!!

    Allez, a bientôt pour une spéciale « tata », je connais déja mon top 5!!!

    1. M. REM : Kreator semble devenir LE groupe fédérateur intergénérationnel / interstyle. Ils ont du faire la une de tout ce qui parle de près ou de loin de metal. C’est plutôt une bonne nouvelle que « la grande famille du hard » se retrouve autour de quelque chose après s’être écharpé sur tout et rien (le néo, le black, le sympho, etc.) et ça change un peu de Maiden. Merci à toi d’enrichir la discussion. A très bientôt.

  11. Salut les djeuns,
    Bah oui, j’ai un an de plus que le plus vieux de vous deux, alors j’ai le droit !
    Émission très sympa, les 3 premiers podcasts écoutés l’un après l’autre avec grand plaisir.
    Tous les goûts étant dans la nature, je ne me permettrai pas de critiquer vos choix.
    En vrac, perso, j’aime bien Dream Theater, en particulier « Images and Words » que j’écoute encore
    régulièrement (ça, c’est pour répondre à joebar qui dit que personne de censé ne peut venir défendre DT 😉 Après, il est vrai que toute la discographie n’est pas top, avec un sommet de niaiserie avec leur dernier concept !). Agréablement surpris d’entendre enfin quelqu’un dire haut et fort qu’il aime Tesla. Merci M.REM. Pour ma part, tous leurs albums sont très bons. Pas vraiment fan et compétent pour critiquer Deep Purple, seule la reprise de « Highway star » par Metal Church a grâce à mes oreilles.
    Rainbow fut l’un des premiers groupes que j’ai écouté avec notamment « Difficult to cure ». J’adore leurs mélodies. Je passe sur les classiques Black Sabbath, Iron Maiden, Saxon et autres GNR pour lesquels la seule difficultés consiste à trouver quel album on préfère (Pour Metallica, le problème est plus facile à régler 🙂 ).
    Merci de m’avoir fait re-découvrir Kreator. Mes premières écoutes datent des débuts du groupe et, comment dire, c’était assez indigeste pour mes fragiles oreilles. Les 2 derniers albums sont excellents, avec une préférence pour « Gods of Violence », plus mélodique je trouve.
    Et je ne pensais pas dire qu’un jour j’aurais un album de Sepultura dans ma collection, mais grâce aux commentaires de M.REM, c’est fait … et je trouve ce dernier album vraiment très bon.
    Bref, continuez.
    Caresses aux chiens et bises aux madames. (ou l’inverse, au choix)
    PS : un spécial hard français est-il prévu ?
    PS 2 : écoutez le dernier Vindland, c’est du black breton-français, mais ça vaut le coup je crois (suis pas trop spécialiste du black 🙂 )

    1. M. REM : Salut et merci pour ton commentaire fouillé. Et tu as tout à fait le droit de critiquer nos choix 🙂 Cool pour Sepultura ! N’étant pas amateur (globalement) de « greugreu » j’aime bien souligner quand des groupes me tapent dans l’oreille en pensant à « tous les gens comme moi » qui peuvent être tout de même convaincus par certains disques. Concernant le hard français, on est dessus et l’un des dossiers de mbb4 sera consacré à la « France metal ». J’espère que tu y trouveras ton compte. RDV d’ici une dizaine de jours (à une vache près, c’est pas une science exacte).

  12. Bonjour messieurs,

    Tout d’abord, merci beaucoup pour ce podcast très intéressant au rythme enlevé. J’espère qu’il aura une longue et heureuse vie. Il faudrait plus d’émissions de cette qualité faites par des gens aussi passionnés !

    Au sujet des tops 5, je me permettrai juste 2 petites remarques:

    – La première est sur Deep Purple, mais ce point a déjà été abordé dans les précédents commentaires donc je ne vais pas revenir dessus.

    – La seconde est l’omission, à mon humble avis, d’un des grands pères fondateurs du hard rock : Jimi Hendrix. Certes, c’est pour beaucoup sur une base blues, mais c’est un des premiers à la fin des 60’s à avoir durci le son et à avoir eu un tel impact dans le monde du rock et au delà. Son influence est gigantesque. Même Miles Davis s’est inspiré de sa musique pour développer son jazz/rock, et, si vous citez Rainbow, alors le couplet de « Catch the Rainbow » est une repompe directe de « Little Wing ».

    Sinon, si possible, s’il n’est pas trop tard, voici quelques suggestions de groupes des années 2000 qui ont su, à mon humble avis, créer ou rafiner un style de métal :

    – Machinae Supremacy – Heavy « Chiptune » Metal
    Groupe original qui marie efficacement un heavy metal direct avec les sons des puces des vieux ordis Commodore 64. Ca a l’air un peu ridicule dit comme ça, mais les compos sont bien punchy, accrocheuses et fun.
    Album conseillé : « Deus ex Machinae »

    – Waylander – Heavy Celtic / Folk Metal
    Le groupe le plus puissant du style que j’ai entendu jusqu’à présent, ayant bien digéré les classiques du metal et incorporant des mélodies et instruments folk.
    Album conseillé : « Honour Amongst Chaos »

    – Orphaned Land – Metal moyen-oriental
    Un peu de la triche, car le groupe a été formé dans les années 90, mais il a vraiment trouvé son style dans les années 2000. Vous l’avez sans doute déjà prévu… 🙂
    Album conseillé : « Mabool »

    – Summoning – Atmospheric Epic Black Metal
    Idem, groupe formé dans les années 90’s, mais style raffiné dans les années 2000. Un des derniers groupes à avoir transcender depuis longtemps le Black Metal pour développer un genre propre. Epique par excellence, tout dans la construction lente et progressive d’ambiances. On adore ou on déteste, mais à essayer même si on est pas branché Black Metal. La bande-son idéale du Seigneur des Anneaux.
    Album conseillé : « Old Mornings Dawn »

    Voilà
    Merci et bonne continuation !

    1. M. REM : merci pour tes encouragements. On va essayer de tenir quelques mois et on va voir ce que ça donne ! Concernant Hendrix, on le classe dans le « proto hard rock » donc on ne peut pas le citer comme artiste hard / metal stricto sensu. Mais évidemment il fait partie des grands artistes qui ont inspirée le genre et influencé ses acteurs (de Blackmire à Malmsteen, de Uli Jon Roth à… à peu près tout le monde en fait). Et M’sieur Canard est un très très grand fan (il a un peu grandi avec le gars en fait).
      J’avais écouté Machinae Supremacy parce qu’ils avaient fait la BO du jeu « Jets and guns » auquel je jouais à l’époque. Très sympa. J’ai pas suivi le groupe, faudrait que je rejette une oreille dessus. Je préfère pas commenter Summoning : le groupe a fait l’objet de débats sans fin sur certains forums. Pas réécouté depuis très longtemps mais clairement pas mal came (dans le genre « BO » / ambiance j’ai ma petite référence perso, j’en parlera dans la prochaine émission… suspense ! :)). Orphaned Land est un excellent groupe. Je les écoute peu en dépit de mon avis très positif les concernant. J’ai quand même gardé Mabool dans ma disco. Et je ne connais pas Waylander.

      1. Merci pour cette réponse rapide !

        Question peut être hors-sujet, mais pas tant que ça (pardon si elle a déjà répondue en commentaires ou été féjà posée, mais je pense que beaucoup de monde se la pose encore) :

        Pourquoi avoir fermé le site Inoxydable ?

        J’espère que les anciens articles seront repostés sur Metal Blabla, notamment ceux sur la prise de son et la mort du metal traditionnel… 🙂

        PS: Il y a une petite erreur sur le lien de la page « Le heavy metal : définition » des « Archives Inoxydable » du podcast #2 sur le site :
        http://metalblabla.com/podcast-metal-heavy-metal-definition%22
        -> http://metalblabla.com/podcast-metal-heavy-metal-definition

        1. M. REM : J’ai fermé Inox par lassitude et parce que je pensais n’avoir plus grand chose à raconter. Je pensais également avoir trouvé la « réponse » à toutes les questions concernant le rock et le metal, réponse que j’avais donnée dans l’ultime article publié.
          Pourtant j’ai repris du service avec metal bla•bla. Il faut remercier pour cela mon Monsieur Canard (ou le maudire, c’est selon 🙂 ), qui m’a toujours tanné pour que je publie davantage à l’époque d’Inox, et grâce auquel j’ai retrouvé une motivation. Et il semble que j’ai encore deux ou trois trucs à raconter sur ces sujets. Cette dynamique de duo change la donne par rapport au « travail » solitaire d’Inox et rend ce nouveau projet particulièrement attrayant (en plus de me permettre d’assouvir un vieux « fantasme radio » que j’avais abordé sur Inox avec les soniks). Et puis comme me le disait un ami récemment à ce sujet : « Les passions ne s’éteignent jamais ».
          Je déterrerai de vieux papiers au fil du temps quand ils me sembleront illustrer nos propos. Merci en tout cas de ta fidélité.
          Et j’ai corrigé la syntaxe du lien… Bien vu !

  13. Salut les papys du Master of Muppets Show !

    Je ferai bref ce soir, après m’être enfilé avec plaisir vos trois déblatérations de début d’année ces derniers jours. Pas mal de points de désaccord avec l’un ou l’autre (et pas mal d’accord aussi quand même, heureusement !), mais c’est à l’honneur de notre petit espace culturel d’avoir ainsi, de façon palpable, le témoignage qu’on peut parler avec intelligence et même raffinement (ben ouais, M. Canard WC-qui-encule…) de nos styles musicaux de prédilection et de leur environnement. Je vais faire suivre le lien à des proches pas du tout métalleux ou « hardos » (et même un peu… « Inrocks »…) comme pièce à conviction.

    Pour l’heure, je n’aurai QU’UNE proposition à faire : celle d’acheter un 3ème micro pour inviter d’autres pointures, au cas par cas. À commencer par… Jeff Kanji, de NIME, pour parler de Dream Theater ! Car pas question de laisser condamner ce groupe magnifique par un tribunal d’exception sans donner la parole à la défense !

    Sinon je veux bien m’y coller, moi, même pas peur ! 35 ans de fidélité à notre musique, creusée dans la diversité de ses styles, ça se pose là. Né en même temps qu’elle (l’année de la première citation de « heavy metal thunder »), j’ai cru comprendre que j’avais quelques heures de vol de plus que M. REM – à l’approche de la cinquantaine. Sinon see you in Clisson next June, bastard sons of Hell ! 🤘🏿

    1. Statler : salut à toi. Merci pour tes commentaires et ta proposition. Malheureusement nous ne pourrons pas accéder positivement à ta demande avant quelques temps. Nous avons déjà évoqué l’idée d’avoir des invités mais ce n’est pas à l’ordre du jour tant que nous n’estimons pas notre formule « rodée » à 100%. Et surtout pas pour laisser la parole à un fan de Dété, opérant sur NIME qui plus est ! De toutes façons, ça n’est pas nécessaire, il y a assez de monde partout sur le web pour trouver géniaux les gens qui enregistrent leurs exercices d’échauffement. Les pauvres. Cela dit, je vais évoquer le groupe dans la prochaine émission. Peut-être que tu y trouveras ton compte ?
      Et n’hésite pas à nous tenir au courant des réactions des fans des Inrocks qui pourraient nous écouter, ça devrait être amusant.
      Waldorf te claque la bise et à la prochaine !

  14. Hey ! En voilà une idée, quelle est chouette !

    Je « sors rarement des bois » pour commenter, mais c’est vrai qu’il y avait un petit créneau à exploiter et puis ça vous donne un aspect un peu plus humain, le CDLM passe mieux du coup.

    Totalement en phase avec vous pour Thin Lizzy! Groupe unique, malheureusement un peu oublié de nos jours. Choix étrange que ce Chinatown pour vous deux, certes l’album recèle de qualités, Thin Lizzy oblige, mais les groupe y perd un peu de son identité je trouve.

    Je valide carrément Rainbow ! Merci Mr.REM. Mr.VC, attention de ne pas passer à côté de titres comme « Temple of the King » ou « Kill the King » !

    Big four du hard rock » ?… mon dieu, mes oreilles… Pourquoi vouloir absolument tout ramener à un genre mineur? Je titille volontairement, mais bon d’ici quelques années on s’emmerdera plus avec la Bay Area, on dira simplement : Thrash = Kreator = Thrash. Et on aura raison.

    Pour le Hard & Heavy, je vous explique (du haut de ma jeunesse), par ce que vous n’avez pas vraiment compris j’ai l’impression. Tout commence avec les Grecs. Vous avez dû voir ça à l’école en plus.
    – LED ZEusPPELIN – Dieu suprême, roi de l’olympe et dieux du ciel il règne en maitre sur le mode du métal. Il est le maître du temps météorologique : orages, pluies, grêles/tonerre, foudre : Robert Plant / John Paul Jones/John Bonham/Jimmy Page

    – DEEP PoséidonURPLE – le dieu des mers et des océans, ainsi que l’« Ébranleur du sol » — dieu des tremblements de terre et des sources dans la mythologie grecque. Et oui, on a oublié ça, mais avec « In Rock », Deep Purple, aka le « Speed king » est le groupe le plus violent en 1970, et cela au moins jusqu’à Motorhead. Soit facilement 7 ans sans concurrence. Performance inégalé à ce jour. Non non même pas par Slayer.
    Je vous rejoins sur certains points. Deep Purple c’est inégale et ça n’a pas toujours bien vieillit. Et contrairement à Led Zep, véritable osmose de ses membres, Deep Purple c’est une addition de talents. Dans ces cas-là, le résultat est rarement égal à la somme. Mais talents capable de te pondre des « Child in time », « Highway Stars », « Soldier of Fortune » ou « Perfect Stranger », etc. talents qui iront s’épanouir aussi chez Rainbow, Withesnake etc.

    – BLACK SABBATHades – Dieu des Enfers. J’aime l’image de musée du métal. Tout est là.
    Heavy Metal = Paranoid, Iron Man
    Stoner = Sweet Leaf
    Doom = Children of the grave
    Thrash = Symptom of the universe
    Sommet du métal = “Heaven and hell”.
    Concernant le soi-disant manque de talents de ses membres : ça manque terriblement de groupe comme ça dans le métal justement. Ils ont dû bricoler leurS styleS étant incapable de jouer ceux déjà codifiés. Je vous laisse imaginer l’histoire du métal avec 2 groupes comme Sabbath au lieu d’un…

    Mr. REM et Mr. Canard : « Putain c’est fou ça colle trop bien, il a trop raison» !

    Après les cours d’histoire, y’avait dessin. « Dessine-moi une distorsion ». Couleurs disponibles:
    – Couleurs Primaires :
    Rouge/Rock and Roll : AC/DC
    Jaune/Psychédélisme : Jimmy Hendrix
    Bleu/Blues : Whitesnake.
    Noir/Garage: Motorhead.
    -Couleurs scondaires:
    Pop : Queen.
    Glam: Van Halen.
    FM : Foreigner.
    Boggie : Status quo.
    Prog : Rush.
    Southern : Lynyrd Skynyrd.
    Shock Rock: Alice Cooper.
    Post Punk: The Cult (early).

    Après, des idées de thèmes pour parler « best of hard rock », sans pour autant tomber dans le pauv’ « top 5 qui pue du cul» fondamentalement, c’est pas les idées qui manquent nan ? (oui je chambre):
    La liste de Schenker : Scorpions / UFO / MSG
    Les derniers grands du hards: Tesla / GNR / Extreme
    Pourquoi on oublie toujours RIOT ?
    Le Bon (Jovi), La Twisted Sister, et le Motley Crue (Un super sujet glam dans lequel le Canard nous défendra son 5/5 au premier Poison: http://metal.nightfall.fr/index_217_poison-look-what-the-cat-dragged-in.html)
    Et les filles dans tout ça?: The Runaways / Heart / Girlschool / Doro
    A boire et à manger en ligue 2 : Uriah Heep / Ted Nugent / Budgie, etc.
    « Astronomy » ou « Emerald » au sommet du hard Rock ?

    Plus sérieusement un sujet sur les origines du hard/heavy, je suis preneur ! Avec des débats comme pourquoi le psychédélisme, ingrédient quasi nécessaire à la gestation du heavy, a disparu ? ou The Sonics inventeur du Black Métal en 1965 ? ( http://fp.nightfall.fr/index_4870_the-sonics-here-are-the-sonics.html).

    Un sujet du genre « l’extreme pour les nuls » ça m’intéresserais aussi ! (je ne dois pas être le seul).

    Bon je charrie un peu, beaucoup, mais je suis impatient de vous entendre à nouveau !

    Sorry for the long post, here a good song:
    THE CULT: She sells sanctuary
    https://www.youtube.com/watch?v=8I8mWG6HlmU

    1. M. REM : salut à toi, je fais une pause dans le montage de metal bla•bla #004 pour valider ton commentaire plein d’idées. On en partage déjà certaines, on note les autres. Une précision, je n’oublie jamais Riot, mais dans un Top 5, c’est impossible à placer. Donc ils sont dans mon Top 10. Forcément. Merci et rdv dans quelques jours pour la nouvelle émission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *